Bateau de pêche détruit par le feu en Gaspésie

Le Jeannina II a pris feu aux petites... (Ariane Aubert-Bonn)

Agrandir

Le Jeannina II a pris feu aux petites heures du matin, vendredi, alors qu'il était en sortie de pêche au hareng.

Ariane Aubert-Bonn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Gilles Gagné</p>
Gilles Gagné

Collaboration spéciale

Le Soleil

(SAINTE-THÉRÈSE-DE-GASPÉ) Un bateau de pêche gaspésien, le Jeannina II, appartenant à Tommy Hautcoeur, a été détruit par un incendie vendredi matin, à 5,5 milles nautiques au large de Sainte-Thérèse-de-Gaspé, près de Percé.

L'alerte a été donnée à 5h06 à la Garde côtière par un témoin se trouvant sur le quai de Sainte-Thérèse. L'intervention du capitaine d'un autre bateau, le TGI Togtog, a permis aux quatre membres d'équipage du Jeannina II de s'en tirer indemnes, sans assistance de la Garde côtière. Les deux bateaux étaient en sortie de pêche au hareng, une capture réalisée la nuit.

Le bateau en fibre de verre est immergé suffisamment pour ne plus être visible de la rive. «Le propriétaire du bateau nous a appelés pour nous dire qu'il ne voyait plus de fumée», précise Claudine Renauld, porte-parole de la Garde côtière canadienne. Elle ne peut préciser la cause probable de l'incendie, «qui est une affaire entre le propriétaire et son assureur».

La Garde côtière a demandé à Transports Canada de survoler en avion la dernière position donnée pour le Jeannina II pour faire des vérifications. «Il l'a fait à 12h15. Il [le pilote] a pu observer le bateau toujours à flots, fumant encore [...] mais en partie immergé. Il n'a pas survolé depuis ce temps», ajoute Mme Renauld.

Un avis à la navigation a été émis afin d'avertir les multiples bateaux de pêche au hareng de la présence possible de débris ou d'une épave à fleur d'eau. «Un bateau comme celui-là peut prendre du temps à couler complètement», note Mme Renauld. 

La Garde côtière s'est informée au sujet de la quantité de carburant se trouvant dans les réservoirs du bateau. «Avec les informations recueillies, il n'y a pas de dommage potentiel grave à prévoir en matière d'environnement», signale Mme Renauld.

Deuxième naufrage en une semaine

Le Jeannina II est le second bateau de pêche au hareng à couler dans le même secteur cette semaine. Le Mary David a coulé lundi au large de Chandler, un peu à l'ouest. Personne n'a été blessé alors que les membres d'équipage ont été secourus par un autre bateau gaspésien.

L'hélice du Mary David s'était empêtrée dans des filets de pêche. Une voie d'eau a ensuite fait couler le bateau lentement. Il est resté visible pendant plusieurs heures avant de sombrer complètement. Le bateau naufragé et le bateau sauveteur revenaient aussi de la pêche au hareng.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer