Les faits divers express

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

L'homme qui s'était barricadé à Baie-Comeau comparait

Sylvain Boissonneault a comparu vendredi au palais de justice de Baie-Comeau pour y être accusé de menaces de causer la mort ou des lésions corporelles à des policiers et de possession d'arme dans un dessein dangereux. L'homme de 52 ans a mis les forces policières sur les dents jeudi en se barricadant durant près de 12 heures dans son appartement de la rue De Puyjalon, qui a notamment forcé l'évacuation de cinq immeubles et résidences. Il s'est finalement rendu sans résistance au Groupe tactique d'intervention de la Sûreté du Québec à 1h vendredi. Boissonneault, visiblement confus lors de sa comparution, demeure incarcéré jusqu'à son enquête sur remise en liberté, prévue lundi.  Steeve Paradis (collaboration spéciale)

***

Un homme manifestant contre Junex libéré sous condition

Le juge Denis Paradis, de la Cour du Québec, a libéré vendredi Fredrick Stoneypoint, un autochtone de 29 ans vivant à Ottawa, trois jours après le dépôt d'accusations d'introduction par effraction, de méfait et de vol de plus 5000 $, concernant l'occupation de l'emplacement de forage de Junex sur la propriété Galt, près de Gaspé. L'accusé a dû débourser 1000 $ pour obtenir sa libération et s'engager à payer 1000 $ supplémentaires à une date ultérieure. Il doit aussi respecter certaines conditions, notamment de ne plus se rendre à l'emplacement de Junex. Il devra revenir en cour à des fins d'orientation et de déclaration le 13 novembre, aussi au palais de justice de Percé. M. Stoneypoint, un membre de la nation Anishnabe, a été la seule personne arrêtée le 14 août lors du démantèlement d'un blocus en forêt visant à protester contre le forage imminent de deux puits d'exploration d'hydrocarbures par Junex.  Gilles Gagné (collaboration spéciale)

***

Grave collision à Forestville, l'alcool pourrait être en cause

Un violent accident entre deux véhicules a fait quatre blessés graves vendredi matin à l'entrée ouest de Forestville, en Haute-Côte-Nord. L'alcool pourrait être en cause. La collision s'est produite à 4h55 au pont du ruisseau Jean-Raymond, au pied d'une forte pente et d'une courbe. Le conducteur du véhicule qui circulait en direction est a perdu le contrôle en descendant la côte pour entrer en collision avec le véhicule qui arrivait en sens inverse, conduit par un homme âgé dans la soixantaine. Ce dernier était seul à bord. Le conducteur du premier véhicule a été arrêté et un prélèvement sanguin a été demandé. Il s'agit d'un homme de 28 ans de Colombier, près de Forestville. Les passagers, un homme et une femme dans la vingtaine, ont aussi subi des blessures graves, particulièrement dans le cas de la femme. La route 138, seul lien routier de la Côte-Nord, a été fermée durant quelques heures après la collision.  Steeve Paradis (collaboration spéciale)




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer