Vols qualifiés avec violence: deux multirécidivistes arrêtés

Julie Arsenault, 48 ans, fait face à une... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Julie Arsenault, 48 ans, fait face à une accusation de vol qualifié et d'avoir omis de respecter une ordonnance de probation en lien avec un des crimes commis récemment dans Sainte-Foy. La multirécidiviste a 27 ans d'antécédents judiciaires.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Deux multirécidivistes, Alain Gosselin, 56 ans, et Julie Arsenault, 48 ans, ont été arrêtés dans la nuit de mardi à mercredi et ont comparu relativement aux vols qualifiés avec violence survenus dans Sainte-Foy depuis le 24 juillet.

Gosselin, dont la feuille de route en matière criminelle débute à ses 18 ans, compte de nombreux antécédents, notamment vol, introduction par effraction, possession d'outils de cambriolage et menaces, mais aucun vol qualifié. Il a purgé de nombreuses peines d'emprisonnement.

L'air hagard et vêtu d'un chandail rouge portant l'inscription «Colombia», il a plaidé non coupable aux quatre accusations de vol qualifié, deux de voies de fait avec une arme, à savoir un bâton de baseball, et deux de voies de fait avec lésions. L'avocat de la Couronne, Me Christian Gauthier, s'est opposé à sa remise en liberté et son enquête en cautionnement a été fixée à lundi.

Quant à Arsenault, elle est aussi une habituée des palais de justice, elle a entre autres été trouvé coupable d'accusations de vol qualifié, de vol et d'accusations liées aux stupéfiants depuis 27 ans.

Elle fait cette fois face à une accusation de vol qualifié et d'avoir omis de respecter une ordonnance de probation en lien avec le vol commis mardi dans un immeuble situé au sud de la Plaza Laval et lors duquel un homme a été frappé à coups de bâton de baseball avant que le suspect vole des objets dans ses poches et prenne la fuite. La Couronne s'est également opposée à sa remise en liberté et elle reviendra devant le tribunal jeudi.

Alain Gosselin, 56 ans.... (SPVQ) - image 2.0

Agrandir

Alain Gosselin, 56 ans.

SPVQ

Les autres crimes pour lesquels Gosselin est accusé ont été commis le 24 juillet dans un commerce de la Plaza Laval alors qu'il aurait demandé le contenu du tiroir-caisse à la pointe d'une arme blanche, le 3 août au guichet automatique Desjardins de l'avenue de Bourgogne, où un homme a été frappé par derrière à coups de bâton de baseball pour la voler, et finalement, le 6 août au guichet automatique de la Banque Nationale de la Plaza Laval, où une femme a été menacée à l'arme blanche dans le but d'obtenir une somme d'argent.

La police de Québec avait diffusé un avis de recherche avec la photo du suspect quelques heures avant son arrestation mardi. Gosselin a été arrêté dans une résidence de la rue Pouliot vers 1h mercredi matin par le groupe tactique d'intervention.

Il était alors armé d'un couteau et a démontré des signes d'agressivité, de sorte qu'une balle de plastique et le pistolet à impulsion électrique (aussi connu sous le nom Taser) ont été utilisés pour le maîtriser. Il a donc été conduit à l'hôpital pour vérifier son état de santé avant d'être interrogé par les enquêteurs, qui ont aussi saisi divers éléments de preuve lors d'une perquisition à sa résidence.  Avec Jean-François Néron




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer