Midaz en liberté avant son appel

Pierre-François Blondeau était détenu depuis le verdict de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Pierre-François Blondeau était détenu depuis le verdict de culpabilité prononcé par le jury au début mai.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le chanteur Midaz, Pierre-François Blondeau, condamné pour agression sexuelle sur une adolescente, pourra reprendre sa liberté en attendant de contester la peine de 30 mois qui lui a été imposée.

Le juge Paul Vézina de la Cour d'appel accepte de remettre le jeune homme de 22 ans en liberté sous plusieurs conditions, notamment un engagement sans dépôt de 2000 $ et le dépôt de son passeport.

Pierre-François Blondeau était détenu depuis le verdict de culpabilité prononcé par le jury au début mai.

Les deux coaccusés de Blondeau, Jean-Christophe Martin et Dominic Vézina, ont déjà reçu des peines de détention de cinq ans, le minimum prévu par la loi, parce qu'ils ont été reconnus coupables d'agression sexuelle ayant causé des lésions sur la jeune victime. 

Ils ont eu de multiples rapports sexuels avec l'adolescente de 15 ans, qui portait plusieurs marques en plus de fissures vaginales et anales. Le trio avait rencontré la jeune fêtarde lors d'un party rave à Victoriaville en octobre 2014.

Vézina a intenté des procédures d'appel, mais a échoué dans sa tentative d'être remis en liberté.

Blondeau, sans antécédent judiciaire, a été acquitté de l'accusation la plus grave, et condamné pour l'infraction moindre d'agression sexuelle.

La Couronne et la défense s'étaient entendues pour suggérer au juge une peine de 12 mois de prison.

Le juge François Huot de la Cour supérieure a toutefois rejeté cette suggestion qu'il estimait déraisonnable, après avoir analysé la preuve, et a condamné Blondeau à 30 mois de pénitencier.

Dans sa décision sur la permission d'appeler, le juge Paul Vézina insiste sur l'écart dans la gravité des infractions pour lesquelles Dominic Vézina et Pierre-François Blondeau ont été condamnés. 

Les moyens invoqués par les avocats de Blondeau pour contester la peine paraissent sérieux, ajoute le juge.

L'appel sera entendu le 19 janvier.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer