Alex Skinner poursuit l'Université Laval

L'ancien quart-arrière du Rouge et Or Alex Skinner... (Archives La Presse canadienne, Clément Allard)

Agrandir

L'ancien quart-arrière du Rouge et Or Alex Skinner réclame au total 250 000 $, dont 150 000 $ en «perte d'opportunité».

Archives La Presse canadienne, Clément Allard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le quart-arrière déchu Alex Skinner, acquitté d'accusation de voies de fait, poursuit son ancienne équipe, le Rouge et Or de l'Université Laval, pour 250 000 $. L'ancien joueur étoile allègue que sa suspension a tué son rêve de jouer au football dans les ligues majeures.

Il y a an, Alex Skinner, 24 ans, était blanchi des accusations de voies de fait portées contre lui et deux autres joueurs après une bagarre dans un bar de Sainte-Foy, survenu en juin 2013. Le plaignant avait eu des fractures à la mâchoire et au nez.

Skinner a réussi à convaincre la juge Réna Émond qu'il avait agi en légitime défense en donnant un coup de poing au visage du plaignant en colère.

Malgré cet acquittement, l'épisode a eu de grandes conséquences dans la vie d'Alex Skinner, et une partie de la faute revient au club de football Rouge et Or et à l'Université Laval, estime l'ex-joueur.

Dans sa poursuite déposée en Cour supérieure, l'ancien quart-arrière affirme que, deux jours après la bagarre, l'entraîneur-chef du club, Glen Constantin, l'avait assuré de son soutien.

Confiant, Alex Skinner a mis par écrit tous ses souvenirs de l'événement, et s'est par la suite concentré sur sa saison.

Le Rouge et Or mené par Alex Skinner a remporté la Coupe Vanier en novembre 2013.

Les accusations allaient tomber au lendemain de cette victoire. Alex Skinner allègue qu'encore là, les entraîneurs du club de football Rouge et Or l'ont assuré qu'aucune décision ne serait prise avant l'issue des procédures judiciaires.

Alex Skinner dit avoir par la suite senti qu'on l'écartait des événements de promotion du club.

L'ancien joueur allègue que le Rouge et Or «a commencé à couler dans les médias qu'elle ne supportait pas les gestes dont il était accusé, et qu'elle avait l'intention d'imposer des sanctions».

Disant vouloir faire éclater la vérité, Skinner passe un test polygraphique dont il transmet les résultats, positifs, au Rouge et Or.

Après l'avoir à nouveau nommé quart-arrière partant, le Rouge et Or annonce qu'elle suspend Alex Skinner pour la première partie de la saison en invoquant un manquement du Code de conduite.

Selon l'ex-joueur, c'est le président du Rouge et Or football, Jacques Tanguay, qui décide de durcir la sanction et de suspendre Skinner pour les trois premières parties de la saison 2014.

L'ancien quart-arrière affirme s'être fait dire par les dirigeants du club que cette suspension visait à atténuer la mauvaise presse. 

La communication a toujours été très difficile avec la direction du club, allègue Skinner, qui a l'impression de ne jamais avoir pu s'expliquer.

En raison de la suspension, Alex Skinner dit avoir perdu son statut de quart-arrière numéro un et s'être vu obligé de quitter l'équipe un peu plus tard dans la saison. Il n'a pas pu rejouer pour une autre équipe universitaire dans les temps opportuns, et dit avoir perdu un temps d'entraînement précieux.

Présomption d'innocence

Alex Skinner reproche au Rouge et Or d'avoir «complètement écarté la présomption d'innocence et ignoré les préjudices graves qu'une telle suspension pouvait causer au quart-arrière vedette en pleine ascension qui serait acquitté de tous les chefs déposés contre lui».

Le club de football Rouge et Or et l'Université Laval ont «délibérément porté atteinte aux droits» du joueur dans leurs déclarations, allègue Skinner, et en négligeant ses intérêts.

Alex Skinner, qui vit aujourd'hui à Ottawa, réclame au total 250 000 $, dont 150 000 $ en «perte d'opportunité». Le jeune homme allègue qu'en raison des agissements du Rouge et Or, «il n'aura jamais eu la chance d'atteindre son plein potentiel et de poursuivre sa passion ni de bénéficier du prestige relié à son statut de quart-arrière du club de football Rouge et Or de l'Université Laval dans sa carrière professionnelle».




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer