Meurtre de Sonia Raymond: 65 scénarios pour faire cracher le morceau

Le palais de justice de New Carlisle... (Google Street View)

Agrandir

Le palais de justice de New Carlisle

Google Street View

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Gilles Gagné</p>
Gilles Gagné

Collaboration spéciale

Le Soleil

(New Carlisle) Le «metteur en scène» de l'opération de type Mr Big a raconté, jeudi au palais de justice de New Carlisle, comment les agents d'infiltration ont tissé la toile autour de Réal Savoie, accusé du meurtre prémédité de Sonia Raymond, sur une plage de Maria, le 27 juillet 1996.

La preuve de type Mr Big a pour but de faire avouer un meurtre à un suspect. Pour y arriver, les agents d'infiltration suivent les directives de ce metteur en scène, appelé «couvreur» dans ce procès. Le couvreur planifie à distance et décortique l'opération en plusieurs scénarios avant le passage aux aveux.

Dans le cas de Réal Savoie, il a fallu 65 scénarios avant que la police recueille la preuve qu'elle désirait. Jeudi, le couvreur a raconté une quarantaine de ces scénarios, jusqu'au numéro 58.

«Il est important de revenir régulièrement sur les trois valeurs de l'organisation, la confiance, dire la vérité et la loyauté», a indiqué le couvreur à la cour, pour expliquer que chacun des scénarios avait pour effet de renforcer ces valeurs, ou de vérifier si Réal Savoie en saisissait l'importance.

«L'organisation» est en réalité un groupe criminel fictif, mis sur pied par les policiers, groupe impliquant de plus en plus profondément le suspect dans ses activités.

Ainsi, après l'embauche de Réal Savoie dans l'organisation, les «crimes» commis, qu'il s'agisse de la production de fausses cartes d'achat de la SAQ, de faux bonds d'actions en bourse, de faux passeports, du trafic factice de diamants ou de fausses fioles contenant des stéroïdes, augmentent en gravité, «pour prouver la crédibilité de l'organisation à faire des choses malhonnêtes», a insisté le couvreur.

Les responsabilités incombant au suspect ont augmenté, de même que sa rémunération. À mesure que les scénarios passent, des agents doubles passent de plus en plus de temps avec lui, comme en allant le reconduire à Québec, chez lui, alors que la plupart des activités de l'organisation se passent à Montréal, ou évoluent à partir de la métropole.

«C'est important qu'il fasse un lien entre les scénarios. Il faut qu'il comprenne, à la fin, que l'organisation peut l'aider [...], qu'il n'ait pas peur de raconter ses affaires à l'organisation», a expliqué le couvreur.

Faux passage à tabac

Au procès, tous les témoignages réalisés par des agents doubles se déroulent derrière des paravents cachant l'ensemble du parterre de la cour, de la boîte de l'accusé jusqu'aux 12 jurés, en passant par le juge et les avocats.

Le couvreur a expliqué qu'au scénario 39, une filature avait été organisée afin de vérifier si Réal Savoie mentirait à l'organisation dans l'éventualité où il perdrait de vue la personne à suivre. Il a menti. Il a eu un avertissement, mais il a rappelé pour exprimer son intérêt à continuer.

Le couvreur a également précisé que Réal Savoie avait été informé que jamais les membres de l'organisation ne fonctionnaient à coups de menaces entre eux. Cette condition est essentiellement dictée par la loi rendant valide une preuve par infiltration.

L'un des derniers scénarios de la journée a présenté le faux passage à tabac d'une agente d'infiltration, non membre de l'organisation, par des collègues, afin de vérifier comment Réal Savoie réagirait à la violence. Le couvreur n'étant pas présent à cet événement, c'est lors du témoignage d'un agent d'infiltration que cette réaction sera présentée au tribunal.

Le procès se poursuit mardi. Réal Savoie a été arrêté en avril 2014, au terme du scénario 65. La preuve par infiltration avait débuté à l'automne 2013.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer