Réseau de vol et de recel: le présumé chef arrêté alors qu'il commandait des passeports

Steve Fortin, en haut à gauche, serait le... (Fournie par la Sûreté du Québec)

Agrandir

Steve Fortin, en haut à gauche, serait le chef présumé du réseau. Ses lieutenants seraient Yannick Demers, Jean St-Pierre, Claude Robert, André Gagnon et Dyno Facchino.

Fournie par la Sûreté du Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Steve Fortin, le présumé chef d'un réseau de vol et de recel de marchandises diverses démantelé mercredi, avait été arrêté le 3 mars alors qu'il commandait deux passeports.

Projet Obliger... (Organigramme fourni par la SQ) - image 1.0

Agrandir

Projet Obliger

Organigramme fourni par la SQ

Des sources bien renseignées sur la cause ont confirmé cette information aux médias jeudi. Fortin, un résident de Saint-Liboire âgé de 56 ans, avait été arrêté le 10 décembre pour deux accusations de recel de véhicules, puis avait été remis en liberté. 

Le 3 mars, il a cependant été arrêté de nouveau pour bris d'engagement, car il ne respectait pas le couvre-feu qui lui avait été imposé. Il avait plaidé coupable à ces accusations et à celles de recel lundi à Sorel et purge donc depuis une peine de 18 mois de prison.

Au total, neuf des 14 suspects ayant déjà été arrêtés ont comparu jeudi à Québec.  Le procureur de la Couronne, Me Jean-Simon Larouche, a exigé qu'ils demeurent détenus. Ils reviendront lundi pour leur enquête sur remise en liberté. Le montant total des vols qui leur sont reprochés s'élève à 5 379 000 $ et les policiers ont réussi à retrouver pour environ 3 185 000 $ de marchandise et véhicules volés par le groupe.

Trois individus sont toujours au large et sont activement recherchés par la police, à savoir Yannick Demers, un Sherbrookois de 42 ans considéré comme l'un des lieutenants de Fortin, Denis Vallée, un résident de Waterloo âgé de 35 ans et Ralph Leblanc, 53 ans et originaire de Memramcook, au Nouveau-Brunswick.

Six des accusés sont originaires de la région de Chaudière-Appalaches, dont deux des présumées têtes dirigeantes du réseau : Claude Robert, un homme de 42 ans de Saint-Benoît-Labre, et Dyno Facchino, un résident de Saint-Georges de Beauce âgé de 52 ans, tous deux à la tête de cellules de vol de cargaisons.

Michel Boucher, 56 ans, de Saint-Prosper, et Maxime Demers, 25 ans, de Saint-Georges, sont également accusés, de même qu'une femme de 40 ans de Saint-Benoît-Labre et un homme de 20 ans de Saint-Georges de Beauce, qui ont été remis en liberté sous promesse de comparaître. Me Larouche a indiqué que Maxime Demers était déjà détenu en Beauce pour possession en vue de trafic de méthamphétamine.

L'avocat de la Couronne a aussi indiqué que le réseau démantelé par la SQ était très bien structuré avec des équipes chargées de voler des camions tracteurs dont d'autres cellules du groupe se servaient pour voler des remorques et leurs chargements un peu partout au Québec. Certains membres de l'organisation se seraient aussi livrés au trafic de stupéfiants.

«La plupart sont accusés de complot pour trafic de biens obtenus de manière criminelle, car le but des vols de marchandise était de revendre la cargaison à d'autres personnes. Il s'agit d'une accusation dont la gravité objective est plus élevée que le simple recel et pour laquelle la sentence maximale est de 14 ans de prison», explique-t-il.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer