Enquête sur le SPVM: la SQ manque d'indépendance, disent les partis d'opposition

Le chef du Service de police de la... (La Presse canadienne, Ryan Remiorz)

Agrandir

Le chef du Service de police de la Ville de Montréal, Philippe Pichet, a demandé à la SQ de scruter le travail effectué dans trois cas où des policiers allèguent que des enquêtes à leur endroit sous de faux prétextes ont été ouvertes par les Affaires internes du SPVM.

La Presse canadienne, Ryan Remiorz

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il faut retirer des mains de la Sûreté du Québec (SQ) l'enquête sur la fabrication alléguée de preuves au Service de police de Montréal (SPVM) pour en assurer l'indépendance, exhorte les partis d'opposition.

Dans un reportage de l'émission J.E., mardi, trois ex-policiers ont soutenu que les Affaires internes du SPVM ont ouvert des enquêtes à leur endroit sous de faux prétextes pour les faire taire. Ils s'apprêtaient à dénoncer des cas de corruption au sein du service de police, ont-ils affirmé.

Le chef du SPVM, Philippe Pichet, a demandé à la SQ de scruter le travail effectué dans ces trois cas. Une requête que soutient le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, même si les partis d'opposition parlent de «la police qui enquête sur la police». 

«M. Pichet a posé le geste approprié, a commenté le ministre Coiteux, mercredi. C'était la chose à faire de demander à la SQ de reprendre les enquêtes en question. On est à la bonne place.»

Le gouvernement a mis sur pied un Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) justement pour éviter les apparences de conflit d'intérêts dans les enquêtes sur les policiers. Créé légalement en 2013, le bureau n'a commencé ses activités que l'été dernier. Or, a soutenu le ministre Coiteux, les enquêteurs du BEI n'ont «pas été formés» pour une situation comme celle du SPVM. 

«On ne va pas les envoyer faire quelque chose pour quoi ils ne sont pas formés, a dit M. Coiteux. C'est une question de responsabilité.»

Par voie de communiqué, mercredi, le BEI a noté que son «mandat premier» était de se pencher sur les cas dans lesquels une personne est blessée ou tuée lors d'une intervention policière. Toutefois, peut-on lire, le ministre de la Sécurité publique peut aussi, dans des «cas exceptionnels», confier une enquête au BEI sur «toute allégation d'infraction criminelle commise par un policier». 

Le BEI négligé, selon Lisée

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, reproche aux libéraux d'avoir négligé le BEI depuis sa création. La directrice du BEI, Madeleine Giauque, s'est plainte l'été dernier que son organisation était sous-financée. «Les libéraux sont allergiques au BEI, a dit M. Lisée. Est-ce parce qu'ils ont des amis dans la police?» Le problème n'est pas la qualité des enquêtes de la SQ, dit-il, mais la «crise de confiance quand les policiers enquêtent sur les policiers». 

Les allégations des ex-policiers sont «très graves», martèle le chef caquiste François Legault, qui estime que «ça n'a pas de bon sens que les verts [SQ] enquêtent sur les bleus [SPVM]». «Ça va peut-être prendre une semaine encore au gouvernement Couillard pour reculer, mais il doit donner l'enquête au BEI», a dit M. Legault. 

QS veut une commission d'enquête

Le solidaire Amir Khadir croit qu'il faut ni plus ni moins qu'une commission d'enquête sur la «culture malsaine» qui «règne» au SPVM. Ce n'est pas la première fois que les pratiques du corps policier montréalais défraient la manchette, note-t-il. «Tout porte à croire que les pratiques douteuses au SPVM se répètent en raison d'un climat général d'impunité dans lequel baignent les plus hauts responsables», a déclaré M. Khadir.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer