La Romaine: le corps de Luc Arpin enfin dégagé

Quatre décès sont survenus sur le chantier de... (fournie par Hydro-Québec)

Agrandir

Quatre décès sont survenus sur le chantier de La Romaine depuis 2010.

fournie par Hydro-Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Fanny Lévesque</p>
Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sept-Îles) Deux semaines après sa mort, le travailleur Luc Arpin a enfin pu être extirpé de sa pelle hydraulique, ensevelie sous un mur de roches au chantier La Romaine-4, au grand soulagement de tous. Le corps de l'homme de 51 ans des Escoumins sera remis ce samedi à sa famille de la Côte-Nord.

«Tout le monde était profondément affecté», a affirmé le porte-parole de la société d'État, Mathieu Rouy. «Ç'a touché vraiment beaucoup les gens et on réitère à nouveau nos plus sincères condoléances à la famille, aux proches et aux collègues de M. Arpin. Hydro-Québec va collaborer à 100 % avec toutes les autorités concernées.»

Vendredi, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et sécurité au travail a donné le feu vert à Hydro-Québec pour exécuter la quatrième et ultime étape de la périlleuse opération visant à récupérer la victime. Le 9 décembre, vers 22h50, du roc s'est effondré sur l'engin que conduisait M. Arpin, employé de l'entreprise EBC.

«Tout le processus depuis deux semaines, c'était pour accéder à l'endroit», rappelle M. Rouy. Une série d'étapes a dû être franchie pour se rapprocher des lieux de l'éboulement considéré comme «zone à risque». «Il a fallu beaucoup de dynamitage, de forage et pendant ce temps-là, fallait aussi protéger la pelle. Ç'a été un processus assez complexe.»

«Jusqu'à ce matin [vendredi], la pelle était toujours ensevelie. Il a fallu creuser pour l'atteindre et ce sont des experts qui ont retiré la victime. Le coroner va remettre demain [samedi] le corps à la famille», a-t-il poursuivi. Hydro-Québec, la CNESST, la Sûreté du Québec et la firme EBC, qui embauchait M. Arpin, ont collaboré aux opérations.

C'est d'ailleurs l'entreprise de L'Ancienne-Lorette qui a «assuré le suivi» et qui a «communiqué directement» avec la famille de M. Arpin. Une décision prise «de concert» entre l'employeur et la société d'État, qui a également offert son soutien. La SQ explique de son côté avoir également assuré un soutien aux intervenants sur place.

Triste bilan

La mort de Luc Arpin fait grimper à quatre le nombre d'accidents mortels survenus au chantier hydroélectrique de 7,2 milliards $, lancé en 2009. Un bilan qu'Hydro-Québec a elle-même qualifié «d'inacceptable». Un comité spécial a été mis sur pied dans la foulée du décès du quatrième homme pour faire la lumière sur les pratiques de la société d'État.

C'est une firme externe qui aura le mandat d'évaluer les normes d'Hydro-Québec en matière de santé et de sécurité au travail. En entrevue jeudi au Soleil, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a réaffirmé «qu'il fallait absolument trouver des solutions [...] Je trouve épouvantable cette histoire-là».

La FTQ Construction a réclamé une enquête publique pour éclaircir «les lacunes» de la société d'État tandis que le Parti québécois a demandé la tenue d'une commission parlementaire. Pour l'heure, Pierre Arcand préfère attendre les conclusions du comité spécial et de l'enquête que mènera la CNESST avant d'aller plus loin.

Les travaux d'excavation à La Romaine-4 demeurent suspendus jusqu'à nouvel ordre, mais le reste du chantier, situé près de Havre-Saint-Pierre, est maintenu en activité. Selon les premières constatations, une faille dans la paroi rocheuse pourrait être à l'origine de l'effondrement du mur de roches.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer