Un autre véhicule emboutit le resto Les Frères Toc

La collision s'est produite vers 1h30 dans la... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

La collision s'est produite vers 1h30 dans la nuit de samedi à dimanche devant les yeux des policiers qui se trouvaient à ce moment à côté du restaurant.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Comble de malchance, le restaurant Les Frères Toc, situé sur le boulevard Henri-Bourassa, à Québec, a une fois de plus été percuté par une voiture dans la nuit de samedi à dimanche. Il s'agit du deuxième accident du genre en quelques mois, alors qu'un véhicule récréatif avait embouti le restaurant en juin dernier.

«C'est moins pire que la dernière fois. On va rester ouvert», a avancé Michel Halligan, le propriétaire du restaurant. «On est chanceux, il n'y a pas de blessés, pas de mort!» 

Le propriétaire espère tout de même que sa compagnie d'assurance acceptera que le restaurant reste ouvert le temps des travaux. Le propriétaire estime à 35 000 $ le coût des réparations. 

La collision s'est produite vers 1h30 devant les yeux des policiers qui se trouvaient à ce moment à côté du restaurant. Ils ont vu le véhicule s'élever dans les airs, avant de terminer sa course contre le mur, «les quatre roues en l'air», a expliqué le lieutenant Francis Pétrin, du Service de police de Québec. 

Deux femmes se trouvaient à bord, mais aucune d'entre elles n'avait de blessure majeure. Elles ont tout de même été transportées à l'hôpital pour des raisons de sécurité. Des prélèvements sanguins ont été menés sur la conductrice afin de vérifier si l'alcool pourrait être en cause. 

Ce n'est pas la première fois que le propriétaire connaît une semblable mésaventure. En juin, le véhicule récréatif qui avait embouti son restaurant avait forcé sa fermeture le temps de mener des travaux de réparation. Au total, depuis qu'il est le propriétaire du restaurant, M. Halligan se souvient de quatre événements pareils.

Situé dans une courbe

Refusant de se décourager, il compte bien installer de grosses roches ou des piliers de béton en face de son commerce afin d'éviter une cinquième collision. 

Les Frères Toc, situé sur le boulevard Henri-Bourassa, se trouve à l'intersection avec le boulevard du Lac, dans une courbe. Selon le propriétaire, les automobilistes en provenance du Lac-Beauport qui arrivent à «au moins 80 km/h», s'ils ne négocient pas la courbe correctement, leur trajectoire les mène directement dans son restaurant. 

M. Halligan raconte avoir fait des démarches en 2012 auprès du ministère des Transports (MTQ) pour augmenter la sécurité à cette intersection. Le MTQ a installé une clôture de sécurité dans la courbe et un meilleur système d'éclairage.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer