Mort de Georges Mamelonet: le chauffard derrière les barreaux pour 42 mois

Samuel Labonté a pris le chemin des cellules... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Samuel Labonté a pris le chemin des cellules pour 42 mois.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Matane) La cause de Samuel Labonté, accusé de conduite en état d'ébriété ayant causé la mort de l'ancien député libéral et ex-maire de Percé Georges Mamelonet, s'est terminée plus tôt que prévu. Mercredi matin, l'homme de 33 ans des Hauteurs, près de Mont-Joli, a changé sa réponse à l'accusation pour finalement reconnaître sa culpabilité. Du palais de justice de Rimouski, il a pris le chemin des cellules pour une durée de 42 mois.

La peine imposée par le juge Richard Côté correspond à la suggestion commune de la Couronne et de la Défense. Samuel Labonté a été impliqué dans une collision frontale, le 11 mars 2015, sur la route 132 à Saint-Angèle-de-Mérici, près de Mont-Joli, alors qu'il conduisait en état d'ébriété avancé. Son taux d'alcoolémie dépassait deux fois la limite permise. Selon la Sûreté du Québec, la camionnette de l'accusé circulait en direction ouest lorsqu'elle a dévié de sa voie pour aller heurter un fardier et la voiture de M. Mamelonet qui circulaient en sens inverse.

Labonté avait été remis en liberté le 16 juin 2015 après avoir payé une caution de 2000 $ et accepté de se soumettre à plusieurs conditions, dont celles de ne pas conduire de véhicule et de consommer d'alcool. Il était revenu devant la justice le 17 août de la même année pour plaider non coupable.

En plus de l'impact qui aura été fatal pour l'ancien politicien, le chauffard est coupable d'avoir causé des lésions corporelles à trois personnes, dont la femme de M. Mamelonet, France Lebreux, qui se trouvait à ses côtés.

Georges Mamelonet... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Georges Mamelonet

Photothèque Le Soleil

Père de deux enfants

Né à Casablanca au Maroc, Georges Mamelonet avait vécu en France avant de s'installer au Québec en 1977. Il avait 60 ans. Il était marié et père de deux enfants. Propriétaire du restaurant La Maison du pêcheur et de chalets pour touristes à Percé, il était un adepte de plongée sous-marine.

Il avait été député libéral de la circonscription de Gaspé de 2008 à 2012. De 2009 à 2012, il avait été adjoint parlementaire du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec. Auparavant, il avait été maire de Percé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer