Le «roi des cambrioleurs» arrêté

Selon la SQ, le suspect profitait de l'absence...

Agrandir

Selon la SQ, le suspect profitait de l'absence des propriétaires pour s'introduire à l'intérieur de leurs résidences et mettre la main sur divers objets de valeur comme des bijoux, des outils, du matériel électronique et des armes à feu.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Le service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a résolu mardi près de 200 dossiers de vols survenus sur une période de 14 mois dans des résidences des quatre coins du Québec en procédant à l'arrestation d'un individu de 40 ans soupçonné d'être l'auteur de tous ces crimes.

Jean-François Blanchette, originaire de Sainte-Martine en Montérégie, a été arrêté par les policiers au centre de détention de Québec, où il purgeait depuis février une peine de 42 mois de prison pour des vols commis en Beauce et dans Bellechasse.

Cette fois, les délits dont il est accusé ont été commis sur la période s'étendant d'octobre 2014 à décembre 2015 durant laquelle le voleur a été très prolifique, dérobant pour près de 340 000 $ de biens essentiellement dans des résidences.

Le Québec, son «terrain de chasse»

Le Québec en entier était devenu le «terrain de chasse» de Blanchette, qui a sévi dans les régions de Québec, Charlevoix, Bellechasse, Portneuf, Montmagny, Mauricie, Montérégie de même qu'au Lac Saint-Jean.

Comme l'explique l'agent Louis-Philippe Bibeau de la SQ, le suspect profitait de l'absence des propriétaires pour s'introduire à l'intérieur de leurs résidences et mettre la main sur divers objets de valeur comme des bijoux, des outils, du matériel électronique et des armes à feu. Il s'emparait aussi de petits véhicules à moteur dans des remises ou garages adjacents aux résidences qu'il visitait.

Les policiers ont mené douze perquisitions dans des commerces de prêt sur gage et des résidences au cours des derniers mois, ce qui a permis de récupérer une partie de la marchandise volée. Les plaignants concernés seront contactés par les enquêteurs afin de leur restituer leurs biens. D'autres arrestations liées au recel pourraient également avoir lieu au cours des prochains jours.

Blanchette a pour sa part comparu mercredi matin au palais de justice de Québec sous de nombreuses accusations de vols, méfaits et introductions par effraction. Il fait également face à de multiples accusations de voies de fait et de menaces de mort contre une femme sur la période s'étendant de juillet 2009 à décembre 2015.

Mercredi, la Couronne s'est opposée à sa remise liberté. C'est donc dire que Blanchette retournera une fois de plus derrière les barreaux en attendant la suite des procédures, qui ont été reportées au 11 janvier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer