Le chien du fils d'André Arthur retrouvé mort

En fin de journée, vendredi, le fils d'André... (tirée de Facebook)

Agrandir

En fin de journée, vendredi, le fils d'André Arthur, René, avait lancé un appel à l'aide sur son Facebook personnel pour retrouver son chien Betty.

tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a ouvert une enquête, samedi, après la découverte d'un chien mort et probablement victime de cruauté animale. L'animal appartenait à la famille du fils de l'animateur de radio André Arthur, qui avait demandé l'aide des auditeurs de BLVD 102.1, vendredi après-midi, pour retrouver "le chien de [ses] petits-enfants".

Le chien en question, une femelle bullmastiff nommée Betty, a été trouvé vers 9h45, samedi, par un policier en patrouille près du 3000, rue du Domaine-des-Retraités, dans Sainte-Foy, quartier situé à la tête des ponts. «Il a localisé un chien décédé en bordure du boisé», a expliqué le lieutenant du SPVQ Patrick Shallow.

Selon les premières constations, l'animal ne portait pas les traces d'une collision avec une voiture, mais plutôt celles s'apparentant à des coups donnés à l'aide d'un objet contondant. «L'hypothèse envisagée est qu'il aurait été victime de cruauté», a confirmé M. Shallow. 

Vendredi après-midi, André Arthur avait profité de son passage à l'émission 100% Normandeau pour demander l'aide des auditeurs. «C'est une petite bibitte de trois ans et demi, quatre ans, extrêmement affectueuse. On pense qu'elle a suivi quelqu'un», avait expliqué l'animateur de radio, "Si vous la voyez dans le secteur de Ste-Foy, auriez-vous la gentillesse de la mettre en sécurité?"

Sur son Facebook, le fils de l'animateur, René, avait lancé un appel à l'aide pour retrouver Betty, vendredi. Dimanche, il a détaillé ce qu'il savait sur la mort de son chien dans une autre publication. 

Betty avait été placée par André Arthur, qui la gardait à ce moment-là, dans un enclos conçu pour elle, mercredi. Trente minutes plus tard, l'animateur aurait réalisé que le chien s'était enfui et que la porte de l'enclos avait été ouverte. 

Après quelques jours de recherches en vain, René Arthur s'est rendu au poste de police, où on lui a appris que deux policiers venaient de retrouver le cadavre d'un chien près de la gare de train. 

«Arrivé à la gare de train, je découvre mon chien Betty, dont de toute évidence le corps a été balancé dans le fossé. On voit que le crime commis ne s'est pas fait sur les lieux et que le chien a été battu sauvagement et probablement avec un objet contondant», a raconté René Arthur, saluant l'empathie des policiers. 

«Merci à ce chien extraordinaire sans aucune malice et qui n'aurait jamais pu d'aucune façon mériter de geste.»

Une enquête du SPVQ est en cours afin de déterminer les circonstances de cette affaire.  Avec David Rémillard

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer