À bout de patience, Pétrolia s'adresse aux tribunaux

Pétrolia et son partenaire Hydrocarbures Anticosti veulent poursuivre... (Fournie par Pétrolia)

Agrandir

Pétrolia et son partenaire Hydrocarbures Anticosti veulent poursuivre le déboisement de deux hectares, niveler le sol et construire deux bassins de rétention d'eau de pluie.

Fournie par Pétrolia

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Devant un gouvernement libéral «hostile» qui lui met des bâtons dans les roues, Pétrolia Anticosti demande à la Cour supérieure de la laisser commencer des travaux préparatoires aux forages, un chantier déjà autorisé, dit-elle.

Pétrolia et son partenaire Hydrocarbures Anticosti tapent du pied depuis trois mois, impatients de commencer des travaux préparatoires au forage en 2017 du site Jupiter. Ils veulent poursuivre le déboisement des deux hectares, niveler le sol et construire deux bassins de rétention d'eau de pluie.

Le ministère de l'Environnement n'a toujours pas indiqué s'il acceptait le déplacement du site Jupiter.Pétrolia plaide avoir déjà tous les permis pour procéder aux travaux préparatoires. «Mais on est à Anticosti», fait remarquer Me Marc-André Landry pour Pétrolia. «Il y a moult débats, et les partenaires préfèrent s'assurer d'obtenir l'autorisation avant.»

Les procureurs de Pétrolia ont répété hier devant le juge Bernard Godbout de la Cour supérieure que le déplacement du site Jupiter n'avait que des bons côtés. Il évite de construire un pont sur une rivière à saumons, rend inutile la construction d'un chemin de deux kilomètres et réduit les coûts du Programme Anticosti de 500 000 $.

La société Pétrolia déplore que le programme Anticosti fasse «désormais face à de nombreux obstacles découlant de l'ingérence et de l'hostilité du premier ministre Philippe Couillard et du ministre de l'Environnement David Heurtel.» Selon Pétrolia, le traitement «irrégulier» de la demande de modification met en péril tout le programme Anticosti et coûtera 2 millions $ supplémentaires.

Pas d'urgence

L'avocat du Procureur général du Québec, Me Francis Letendre, considère qu'il n'y a absolument pas d'urgence à faire les travaux préparatoires et à bousculer le ministre de l'Environnement dans son analyse. «Nos bûcherons travaillent l'hiver depuis le début du XIXe siècle! lance-t-il. Et on ne pourrait plus déboiser l'hiver en 2016?»

Pétrolia a beau déménager son site Jupiter de seulement 1,5 kilomètre, le ministère de l'Environnement doit faire une analyse complète du nouveau site.

Les Innus d'Ekuanitshit à Mingan, qui considèrent l'île d'Anticosti comme un lieu traditionnel de chasse et de pêche, ne s'étaient pas prononcés sur les travaux préparatoires ou la demande de changement du site Jupiter.

Le chef Jean-Charles Piétacho a toutefois pu voir une vidéo tournée sur un site de forage par un résidant de Port-Meunier à Anticosti, le photographe Marc Lafrance. Sur les images, présentées à la cour, on voit une grande zone déboisée et le sol excavé, avec de la machinerie toujours en place. «Les Innus ont eu le temps de regretter d'avoir accepté que je suspende leur demande d'injonction», a indiqué hier leur avocat, Me David Schulze.

Le juge Bernard Godbout a pris en délibéré la demande d'ordonnance de sauvegarde présentée par Pétrolia.

Chronologie

Printemps 2014

Pétrolia et d'autres partenaires signent des conventions avec Ressources Québec et planifient le Programme d'exploration pétrolière et gazière Anticosti, doté d'une enveloppe budgétaire de 60 millions $. Il est prévu que trois puits exploratoires avec fracturation seront forés. 

Automne 2015

Campagne de sondages stratigraphiques sur l'île d'Anticosti.

5 décembre 2015

Le premier ministre Philippe Couillard, à Paris pour la Convention sur les changements climatiques, manifeste son opposition au Programme Anticosti. «Je n'ai aucun enthousiasme pour les hydrocarbures. J'aurais préféré ne pas trouver ce projet sur mon bureau.»

15 juin 2016

Le ministère de l'Environnement du Québec délivre les certificats d'autorisation à Pétrolia. Le ministère des Forêts délivre des permis pour effectuer les travaux de déboisement préparatoires aux forages. Le Ministère affirme que les communautés autochtones de la Côte-Nord ont été consultées.

Août 2016

Pétrolia fait une demande au ministère de l'Environnement pour déplacer son site de forage Jupiter de 1,5 km

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer