Lac-Beauport veut s'équiper de pinces de désincarcération

Le délai d'intervention lors de l'accident ayant coûté... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

Le délai d'intervention lors de l'accident ayant coûté la vie à Stacy Caron dans la nuit du 29 octobre a convaincu la mairesse de Lac-Beauport de la nécessité de doter la municipalité de pinces de désincarcération.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La municipalité de Lac-Beauport veut se doter de pinces de désincarcération au cours de la prochaine année. Une décision motivée par l'accident mortel survenu sur son territoire dans la nuit de vendredi à samedi.

La mairesse Louise Brunet, après avoir pris connaissance des délais d'intervention relatés dans Le Soleil de dimanche, plaidera pour l'achat d'outils de désincarcération pour le Service des incendies de Lac-Beauport. 

«Dans le prochain budget, on fait la commande de nouveaux camions. On va pouvoir avoir les pinces. Notre personnel est déjà formé. [...] Notre directeur incendie me dit que c'est autour de 25 000 $. C'est peu d'argent pour sauver une vie, à mon avis», a déclaré Mme Brunet en entrevue téléphonique, dimanche. Cette dernière a précisé que l'ajout des pinces n'était pas prévu avant l'embardée mortelle d'il y a 48 heures. Le drame a convaincu la mairesse d'apporter ces changements. Le cadre financier doit être complété dans les prochaines semaines.

Sans cet équipement, les premiers répondants de Lac-Beauport doivent demander le soutien de leurs collègues de Québec ou de Stoneham, ce qui crée vraisemblablement des retards. Dans le cas de l'accident ayant coûté la vie à Stacy Caron dans la nuit du 29 octobre, il s'est écoulé 45 minutes entre l'appel au 9-1-1 et l'arrivée des sapeurs de la caserne d'Orsainville, dans Charlesbourg. Sans eux, il était impossible de déloger la victime, alors en détresse cardiorespiratoire. Les ambulanciers, impuissants, ont attendu une trentaine de minutes sans pouvoir porter assistance à l'automobiliste.

Il a fallu un peu moins d'une heure et demie avant que le résident de Sainte-Brigitte-de-Laval ne soit pris en charge par des médecins. Très sérieusement blessé et instable à l'arrivée des secours, l'homme de 32 ans, polytraumatisé, est demeuré inconscient dans sa voiture et durant son transport vers l'hôpital. Son état s'est dégradé par la suite et il est décédé au centre hospitalier. 

Rencontre lundi

Considérant ses graves blessures, il est difficile de dire si la victime aurait pu survivre si l'intervention avait été plus rapide. La situation fait néanmoins bouger les choses à Lac-Beauport pour éviter que pareil contexte ne se reproduise. Une rencontre a été convoquée lundi entre la mairesse Brunet, le directeur général de la municipalité et le directeur du service incendie. Il s'agira de faire le point sur les procédures applicables et sur le déroulement des récents événements.

Le gouvernement du Québec fera lui aussi des vérifications. «Cet événement soulève certaines questions et nous allons faire les vérifications nécessaires», a indiqué le cabinet du ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux. «Il s'agit d'un événement tragique et nos premières pensées vont à la famille de la victime.»

La mairesse de Lac-Beauport entend par ailleurs réclamer la collaboration des élus du conseil municipal, lors de la séance du 7 novembre, afin que soit réparé le chemin de la Traverse de Laval, considéré comme dangereux. Nommé pire tronçon de la province en 2015 par le CAA-Québec, il n'a toujours pas été mis à niveau. Mme Brunet affirme que ses opposants au conseil bloquent le dossier. 

Il est encore trop tôt pour dire si l'état de la chaussée a pu contribuer à l'accident mortel dans la nuit du 29 octobre. La Sûreté du Québec enquête toujours.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer