Beaumont perd son seul restaurant ouvert

La toiture du bâtiment est une perte totale,... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

La toiture du bâtiment est une perte totale, tout comme l'intérieur. Les dommages sont évalués entre 150 000 $ et 200 000 $.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La basse saison qui s'amorce sera plus morose pour les résidents de Beaumont après que le seul restaurant encore ouvert eut été la proie des flammes dans la nuit de vendredi à samedi.

Vers 1h samedi, des policiers de la Sûreté du Québec stationnés non loin du casse-croûte Aux délices glacés ont remarqué une odeur de fumée, puis en s'approchant ont entendu des crépitements, a raconté le directeur du service de sécurité incendie de Beaumont, Dany Lavoie. Ils ont aussitôt alerté les pompiers de la municipalité.

Ces derniers ont eu besoin de l'aide de leurs collègues des municipalités voisines de Saint-Michel et de Saint-Charles. Au total, une trentaine de pompiers ont pu maîtriser les flammes. «Nous avons eu notre force de frappe dans un délai de 10 à 15 minutes», a expliqué le directeur, satisfait du court délai de réponse. 

À l'arrivée des pompiers, le feu s'était propagé à la toiture. «Il y avait deux couvertures, ce qui nous a compliqué la tâche», a avancé M. Lavoie. Avant sa conversion en casse-croûte, le bâtiment situé à l'angle des routes 279 et 132 accueillait un garage et un dépanneur. Les pompiers ont eu besoin d'une dizaine de minutes pour réduire la taille des flammes. Une heure plus tard, tout était rentré dans l'ordre. 

La toiture du bâtiment est une perte totale, tout comme l'intérieur. Les dommages sont évalués entre 

150 000 $ et 200 000 $.    

Établissement apprécié

«On avait beaucoup de gens, surtout l'été, avec les travailleurs et le camping. Même l'hiver, ça marchait bien», a laissé tomber le maire de Beaumont, David Christopher. «C'est très triste. Tout est brûlé à l'intérieur.» 

Ce dernier se dit bien déçu que Beaumont voie disparaître son dernier restaurant pour la saison hivernale. «On avait trois restaurants. Mais là, c'est le troisième qui arrête d'opérer.» Seul le Moulin de Beaumont, un endroit prisé par les résidents et les touristes, reste ouvert l'été seulement.   

Le maire assure offrir son aide «morale» à ceux qui exploitaient le restaurant. «Est-ce qu'il vont rouvrir? Est-ce qu'il vont ouvrir ailleurs? On ne sait pas...»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer