Un coach accusé de leurre d'enfants

Selon la police, le modus operandi de l'accusé... (123RF/Diana Eller)

Agrandir

Selon la police, le modus operandi de l'accusé était de communiquer avec des adolescents via Facebook ou d'autres médias sociaux, puis de leur parler de sexualité avec insistance et leur faire diverses demandes à caractère sexuel.

123RF/Diana Eller

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un entraîneur de hockey mineur de Québec fait face à des accusations de leurre d'enfants après avoir fait de multiples demandes de nature sexuelle à des adolescents sur les réseaux sociaux. La police de Québec fait maintenant appel à la population pour identifier de potentielles victimes.

Keven Pinard-Bédard, 25 ans, a comparu au palais de justice de Québec par vidéoconférence pour deux chefs d'accusation de leurre d'enfants, à la suite de son arrestation par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), jeudi dernier.

Selon ce qu'a appris Le Soleil, le présumé cyberprédateur était entraîneur, depuis des années, de diverses équipes bantam, midget et junior de la région de Québec, notamment deux formations de l'Association de hockey Québec-Centre (HQC) et une de l'Association du hockey mineur de Beauport. 

L'opération menée chez lui par l'Unité sur l'exploitation sexuelle des mineurs a également conduit à la perquisition de matériel informatique et d'un téléphone cellulaire. Ce sont deux plaintes de leurre sur deux garçons différents déposées auprès du SPVQ au début du mois d'octobre qui ont mené à l'arrestation de M. Pinard-Bédard. 

Or, l'enquête effectuée depuis par le SPVQ porte à croire que ce dernier aurait pu faire davantage de victimes que celles connues par la police. Le modus operandi de l'homme était de communiquer avec des adolescents via Facebook ou d'autres médias sociaux, a expliqué, lundi, le lieutenant Étienne Doyon. «Il commençait d'abord par devenir ami avec eux sur Facebook», a précisé le porte-parole du SPVQ. «Il leur parlait ensuite de sexualité avec insistance et leur faisait diverses demandes à caractère sexuel.»

Kevin Pinard-Bédard, 25 ans, fait face à des... (SPVQ) - image 2.0

Agrandir

Kevin Pinard-Bédard, 25 ans, fait face à des accusations de leurre d'enfants suite à son arrestation, le 20 octobre dernier.

SPVQ

Relevé de ses fonctions

Du côté de l'Association HQC, où le suspect a joué son hockey mineur et travaillait comme marqueur en plus de son travail bénévole d'entraîneur, depuis 2011, on affirme avoir été mis au courant des charges pesant sur Keven Pinard-Bédard le jour de son arrestation. Il a immédiatement été relevé de toutes ses fonctions dans l'organisation. Les parents des hockeyeurs mineurs qui évoluaient sous ses ordres, cette saison, au niveau midget, ont été rencontrés, vendredi, de même que les joueurs majeurs de sa formation junior.

«Les parents sont inquiets et il faut les rassurer, mais les gens ont compris qu'on avait fait tout ce qui était en notre pouvoir. Je les ai incités à en parler avec leurs jeunes», a expliqué au Soleil le président de l'Association HQC, Lucien-Pierre Bouchard. 

Keven Pinard-Bédard avait fait l'objet, à l'automne 2015, d'un contrôle de ses antécédents criminels, qui n'avait révélé aucun empêchement aux activités auprès des jeunes.

Les parents des joueurs ayant évolué pour Pinard-Bédard lors des précédentes saisons n'ont pas encore été contactés en raison de difficultés à les joindre, explique le directeur général de l'Association, Daniel Lirette. 

Du côté de l'Association du hockey mineur de Beauport, où Pinard-Bédard était entraîneur bantam depuis la saison dernière, le suspect a plutôt été démis de ses fonctions une journée avant son arrestation. «On a eu des ouï-dire le 19 octobre», explique le responsable de l'administration de l'Association, André Vézina. Les parents de joueurs évoluant sous les ordres du présumé cyberprédateur ont été rencontrés dimanche à cet effet. 

Un contrôle de ses antécédents judiciaires avait également été fait par l'association de Beauport. 

Selon le lieutenant Doyon, le SPVQ n'a pas de raison de croire, à ce stade-ci de l'enquête, que le suspect pourrait faire face à des accusations plus sévères que celles de leurre. «Mais on sait qu'une enquête progresse toujours, c'est pourquoi on fait appel à la population aujourd'hui.»

Toute personne ayant une information susceptible d'aider la police à identifier d'autres victimes est invitée à la transmettre au 9-1-1 ou de façon confidentielle au 418 641-AGIR (2447). 

Surprise chez d'anciens joueurs et collègues

Plusieurs des anciens joueurs et anciens adjoints de Keven Pinard-Bédard ont été surpris d'apprendre lundi son arrestation dans une affaire de leurre informatique. Quelques-uns savaient cependant que des rumeurs couraient déjà à l'époque sur l'homme aujourd'hui âgé de 25 ans.

«Je l'ai appris sur Facebook aujourd'hui. J'ai été surpris, je ne le connaissais pas beaucoup. Je ne sais pas ce qu'il faisait dans sa vie personnelle», a expliqué David Coeuret, qui a été son adjoint au niveau midget A. «J'ai coaché seulement une saison avec lui et il n'y a pas eu de problème... à part que ce n'était pas un très bon coach...» a-t-il enchaîné.

Jean-Rémy Chantal se souvenait pour sa part à peine qu'un de ses fils ait joué sous les ordres de Pinard-Bédard. «Ça doit faire plusieurs années... Je ne connaissais pas vraiment l'individu. Lui, il coachait junior B, moi junior A. On ne se côtoyait pas.»

Rumeurs

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle de l'arrestation de l'ex-entraîneur s'est répandue comme une traînée de poudre parmi ses anciens joueurs. Si certains étaient surpris, d'autres l'étaient beaucoup moins.

Sur Facebook, ­Daven-Alexandre Fournier et Louis Lachance, qui ont évolué sous les ordres de Pinard-Bédard au niveau midget, se disaient «sous le choc» alors que Jeff-Olivier Fournier n'était pas vraiment surpris de la nouvelle. «Il m'a coaché et il y avait déjà des rumeurs là-dessus», a-t-il écrit.  Ian Bussières

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer