Allégation d'agression par un député: la police confirme la plainte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La police de Québec confirme avoir reçu en mars 2016 une plainte d'agression sexuelle de la jeune femme, qui a déclaré publiquement mercredi soir devant des centaines de personnes réunies à l'Université Laval, avoir été agressée sexuellement par un député libéral en fonction.

Alice a pris la parole avec courage pendant la vigile tenue en soutien aux victimes des agressions sexuelles survenues dans une résidence de l'UL la semaine dernière. «On a voulu protéger l'agresseur parce qu'il a un siège à l'Assemblée nationale, parce que c'est un homme important, parce que sa carrière est plus importante que ce que j'ai vécu», a-t-elle lancé au micro.

 

«J'ait travaillé dans un resto comme hôtesse. On m'a dit: "On ne te croira pas parce que c'est l'ami du patron, et ci, et ça.» L'événement serait survenu au cours de l'année 2014.

 

«Tous les dossiers d'agression sont pris au sérieux, a tenu à souligner l'agent Étienne Doyon de la police de Québec. Nous encourageons d'ailleurs la dame à communiquer avec nous», ajoute-t-il, soulignant que l'enquête était toujours en cours.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer