Mort de Marie-Pier Gagné: le père dit que son fils avait «le droit de conduire»

Après avoir fauché la vie de Marie-Pier Gagné,... (Photothèque Le Soleil, Steve Jolicoeur)

Agrandir

Après avoir fauché la vie de Marie-Pier Gagné, la Kia blanche était entrée en collision avec deux autres véhicules.

Photothèque Le Soleil, Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le père du jeune homme qui a happé la femme enceinte Marie-Pier Gagné le 10 août sur le boulevard Laurier confirme que son fils arrivait bien de l'hôpital le matin du drame, mais assure qu'il avait «le droit de conduire».

L'homme, dont l'identité n'est pas dévoilée, s'est confié jeudi matin au FM 93. À la question du journaliste Mathieu Boivin : «Est-ce qu'il avait une condition médicale qui l'empêchait de conduire», il répond ceci : «Non, il avait son permis, tout... tout était en règle, OK?»

Ce matin-là, il affirme que son fils se rendait au travail lorsque s'est produit l'accident. «Je n'ai pas grands commentaires à vous faire, sauf qu'on est aussi atterrés que la famille de la victime et qu'on a hâte qu'il y ait un dénouement là-dedans. Le reste, je peux pas vous dire rien, parce que moi j'ai joué fair-play toute la game, je suis allé rencontrer les policiers, je leur ai fait une déclaration de mon fils, de l'âge de huit ans jusqu'à 22 ans; et à ce que je sache c'est pas un meurtrier, il s'en allait travailler, il s'en allait pas tuer quelqu'un.»

Il avance aussi la possibilité qu'aucune accusation ne soit portée. «Regarde, il n'y a rien... il n'y aura probablement même pas d'accusations [...] C'est vraiment pas drôle, et c'est pas une affaire publique, c'est une affaire que c'est la police et le procureur qui décideront. S'il y a de quoi, il y aura de quoi, mais on n'est pas rendus là encore.»

Autres accidents?

Le Soleil révélait mercredi que le conducteur de 22 ans aurait été victime d'une crise d'épilepsie en quittant l'hôpital après une consultation au cours de laquelle un médecin lui aurait déconseillé de prendre le volant. Ce point précis du dossier n'est pas abordé dans l'entrevue mise en ligne. Le père n'a pas voulu commenter l'information selon laquelle son fils aurait déjà été impliqué dans d'autres accidents.

Le Service de police de Québec a confirmé, mercredi, que le rapport d'enquête avait été soumis à un procureur de la Couronne qui déterminera si une accusation de négligence criminelle causant la mort doit être portée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer