Un Torontois victime de manoeuvres douteuses lors de courses en taxi

Chez Taxi Coop 525-5191, la compagnie pour laquelle... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Chez Taxi Coop 525-5191, la compagnie pour laquelle travaille le chauffeur qui a transporté M. Doon, la secrétaire Nancy Drolet a indiqué au Soleil que refuser le paiement électronique était interdit et même illégal.

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Alors que les compagnies de taxi font face à la compétition de la multinationale de transport de personnes Uber et sa populaire application électronique, des chauffeurs de taxi de Québec se bornent encore à exiger d'être payés en argent comptant et continuent de refuser les cartes de crédit et de débit.

Ryan Doon, un ingénieur informatique de Toronto de passage dans la capitale pour donner des formations à des employés du gouvernement du Québec, l'a appris à ses dépens mercredi. Un chauffeur a obstinément refusé le paiement électronique après une course pour le ramener à son hôtel.

«Je viens souvent à Québec pour donner des formations et je m'étais rendu compte que le chauffeur prenait un chemin beaucoup plus long que d'habitude. Ça ne me dérangeait pas vraiment, étant donné que c'était mon employeur qui payait la course», raconte cet employé de Microsoft qui s'est toutefois mis à douter de l'honnêteté du chauffeur en question.

Lorsque le chauffeur s'est arrêté à l'hôtel, M. Doon lui a demandé s'il acceptait Visa ou American Express et, à sa grande surprise, le chauffeur a répondu qu'il n'acceptait que l'argent comptant. «Je lui ai dit que je n'avais pas d'argent comptant, et il a prétendu que la pile de son terminal était à plat. Il voulait me reconduire à un guichet automatique pour que je retire de l'argent, mais j'ai refusé. Je savais qu'il mentait et, avec deux ordinateurs qui valaient plusieurs milliers de dollars dans le coffre, je ne voulais pas prendre ce risque», poursuit M. Doon.

Policier peu aidant

L'ingénieur a alors décidé d'appeler la police de Québec pour savoir ce qu'il devait faire dans les circonstances et pour ne pas être accusé de partir sans payer. Dans la conversation, que M. Doon a enregistrée sur son cellulaire et que Le Soleil a pu entendre, l'agent n'a pas vraiment été d'une grande aide. 

«Pourquoi viens-tu à Québec sans argent sur toi? [...] Si tu ne le paies pas, tu vas avoir un problème [...] Tu n'es pas à Toronto ici, tu es à Québec. Tu devrais avoir de l'argent comptant sur toi», lui a entre autres répondu le policier. 

En fin de compte, Ryan Doon a décidé d'appeler la réception de l'hôtel qui l'hébergeait pour qu'on envoie quelqu'un payer le chauffeur en argent comptant. Il a ensuite remboursé son hôtel pour le coût de la course.

L'expérience a laissé un goût amer dans la bouche de M. Doon, qui a de plus vécu une autre expérience semblable jeudi matin. «Comme j'avais été échaudé, j'ai demandé à mon chauffeur de taxi s'il acceptait les cartes de crédit et il a dit qu'il devrait appeler un autre chauffeur, car son prochain transport n'était pas dans le même secteur que moi...», ajoute-t-il, perplexe.

Du côté de Taxi Coop 525-5191, la compagnie pour laquelle travaille le chauffeur qui a transporté M. Doon, la secrétaire Nancy Drolet a indiqué au Soleil que refuser le paiement électronique était interdit et même illégal.

«On doit accepter les cartes de crédit, c'est la loi depuis janvier 2016. Et les chauffeurs ont tous des chargeurs sur lesquels ils peuvent brancher leurs terminaux», a-t-elle poursuivi, assurant que l'entreprise ne cautionnait pas du tout le fait de réclamer de l'argent comptant. 

«Si jamais un de nos chauffeurs dit ça à un client, il sera suspendu et il aura une grosse amende. J'ai déjà eu un chauffeur qui refusait systématiquement les cartes de crédit et les cartes de débit et je peux vous dire qu'on ne l'a pas gardé longtemps», conclut-elle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer