Justice et faits divers express

Un homme accusé de leurre informatique sur des mineures Cap-Chat (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Un homme accusé de leurre informatique sur des mineures Cap-Chat


Éric Chénard... (Tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Éric Chénard

Tirée de Facebook

Un homme de 26 ans de Cap-Chat, en Haute-Gaspésie, a été arrêté par les policiers, mercredi. Éric Chénard aurait communiqué par Internet avec plusieurs jeunes filles d'âge mineur dans le but d'obtenir des faveurs sexuelles. Il a comparu le même jour au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts, où il a été formellement accusé de leurre informatique, de non-respect des conditions de probation et d'engagement. L'accusé demeurera derrière les barreaux jusqu'à sa prochaine comparution prévue le 11 octobre lors de sa requête pour remise en liberté. En 2008, Éric Chénard avait été condamné à quatre mois de prison pour exhibitionnisme et attouchements sexuels sur une personne de moins de 16 ans.  En 2014, il avait écopé d'une peine de deux ans d'incarcération pour plusieurs délits, dont leurre informatique sur un enfant, possession de pornographie juvénile, possession de cannabis et de non-respects de conditions.  L'homme est inscrit au registre des délinquants sexuels. Johanne Fournier (collaboration spéciale)

Récidiviste de la porno juvénile accusé de leurres d'ados

Un individu de Lac-Saint-Charles vivant non loin d'une école primaire, Dominic Cardinal, 41 ans, est accusé de cinq leurres informatiques d'adolescents. Entre le 7 et le 27 mai derniers, Cardinal aurait communiqué par Internet avec cinq adolescents dans le but de faciliter la perpétration d'un crime d'ordre sexuel. L'homme avait été arrêté le 12 septembre pour possession de pornographie juvénile. Il aurait distribué, le 3 juin, l'image d'un garçon âgé entre 10 et 12 ans, assis sur un lit dans une position sexuellement explicite. En cours d'enquête, les policiers ont remarqué que Dominic Cardinal habitait à moins de 200 mètres de l'école primaire de l'Arc-en-Ciel à Lac-Saint-Charles. La Couronne s'est à nouveau opposée hier à la remise en liberté de l'individu. Dominic Cardinal a été condamné en 2004 pour contact et incitation à des contacts sexuels d'une adolescente de moins de 16 ans ainsi que pour possession et distribution de pornographie juvénile.  Isabelle Mathieu

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer