30 mois de prison pour Steven Donusz Vallée

Steven Donusz Vallée a pris le chemin du... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Steven Donusz Vallée a pris le chemin du Centre de détention de New Carlisle, après quoi il sera transféré dans un établissement fédéral pendant 30 mois.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sainte-Anne-des-Monts) Un long processus judiciaire qui s'est échelonné sur trois ans et demi a pris fin vendredi avec le prononcé de la sentence du juge Jules Berthelot au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts, en Haute-Gaspésie. Le magistrat a condamné Steven Donusz Vallée à 30 mois de prison, après l'avoir reconnu coupable de deux chefs d'accusation à caractère sexuel sur un adolescent de 14 ans. Donusz Vallée était propriétaire d'une agence d'animation pour enfants.

Démontrant un risque élevé de récidive, Donusz Vallée sera inscrit à perpétuité au registre des délinquants sexuels. Il lui sera ensuite interdit de se trouver dans des endroits fréquentés par des mineurs pendant 10 ans.

Lors du prononcé de la peine, le principal intéressé n'a pas bronché. Mais, avant d'être appelé dans le box des accusés, il démontrait un comportement anxieux. Il avait placé une poubelle à ses pieds comme s'il souffrait de nausées. «Il n'y a pas de justice», s'est exclamé son père, Steve Donusz, à la sortie de la salle d'audience. L'avocat du prévenu, Me Hugo Caissy, ignorait s'il ferait appel de cette peine.

Après les représentations de la Couronne et de la Défense, le juge a demandé si l'accusé avait quelque chose à dire au tribunal. «Je demande le pardon par rapport à ce que j'ai pu faire à ma victime», a dit Donusz Vallée. Mais, le magistrat a soulevé que ses excuses semblaient davantage en appeler à la clémence du tribunal qu'à des remords sincères.

«Il a manqué d'honnêteté en nous mentant et en se contrariant, a relevé le juge à la lumière du rapport présentenciel. Il possède un sentiment de persécution élevé en pensant que les autres lui veulent toujours du mal. Il démontre une fragilité émotionnelle inquiétante et des intérêts sexuels déviants. Il admet être attiré sexuellement par des garçons pubères âgés de 11 à 14 ans. Il souffre également de déficience intellectuelle, mais pas suffisamment pour ne pas comprendre les gestes posés.»

Enfance difficile

Venant d'un milieu défavorisé, Donusz Vallée a grandi auprès d'une «mère dépressive et d'un père très sévère, mais non violent». Les experts estiment que les membres de sa famille ne peuvent lui offrir le soutien nécessaire à sa réhabilitation puisqu'ils le confortent et jettent le blâme sur la victime. D'ailleurs, sept ou huit membres de sa famille l'accompagnaient au palais de justice, vendredi. À l'occasion, sa mère sanglotait. 

Le juge a soulevé l'absence de remords de l'accusé. «Le délinquant a une interprétation déformée de la réalité», a soutenu le procureur de la Couronne, Me Simon Murray. «Il se positionne en victime et normalise ses gestes. Il a abusé de la naïveté de sa victime et de sa vulnérabilité pour assouvir ses besoins sexuels.»

Du côté de la Défense, Me Hugo Caissy a rappelé au magistrat que deux témoignages auxquels il avait accordé beaucoup d'importance concluaient à une relation de couple consensuel et que le jeune adolescent était amoureux de son patron.

Les faits reprochés se sont produits pendant cinq mois, soit de novembre 2012 à avril 2013, avant que l'homme de 30 ans soit arrêté par la Sûreté du Québec, puis formellement accusé. Selon la Couronne, il y aurait eu au moins six événements où l'accusé et sa victime se seraient livrés à des attouchements sexuels, à des fellations et à des actes de sodomie.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer