Décès du cycliste Guy Blouin: la défense effectue sa propre reconstitution

La rue Saint-François a été bloquée une partie... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La rue Saint-François a été bloquée une partie de la journée mercredi pour permettre la reconstitution de la collision qui a coûté la vie au cycliste Guy Blouin le 3 septembre 2014 en après-midi.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À moins de deux semaines de l'enquête préliminaire du policier de Québec Simon Beaulieu pour conduite dangereuse causant la mort et négligence criminelle causant la mort, la défense a reconstitué, mercredi, l'accident qui a coûté la vie au cycliste Guy Blouin.

La rue Saint-François est demeurée bloquée une partie de la journée pour permettre la reconstitution de la collision survenue le 3 septembre 2014 en après-midi. L'agent Simon Beaulieu était au volant de l'autopatrouille qui a heurté mortellement M. Blouin lors d'une manoeuvre de recul. L'autopsie a révélé que le cycliste de 48 ans est décédé de lésions au thorax.

La reconstitution de mercredi suit celle faite par la Sûreté du Québec (SQ) en septembre 2014, deux jours après la collision. Elle avait d'ailleurs servi au rapport de la SQ, qui avait ensuite convaincu le Directeur des poursuites criminelles et pénales de porter des accusations.

Selon ce que Le Soleil a appris, cette seconde reconstitution réalisée par la défense servira de contre-expertise. Elle semblait nécessaire pour répondre à des interrogations du clan de l'accusé.

L'avocat de Simon Beaulieu, Me Maxime Roy, avait déjà annoncé qu'il contestait le renvoi à procès. Les parties ont réservé une semaine de cour, à partir du 3 octobre, pour entendre la preuve détenue par le ministère public. C'est un procureur de la Couronne de la région du Saguenay, Me Michaël Bourget, qui mènera la poursuite. 

Tensions

Cette affaire avait exacerbé les tensions déjà palpables entre les policiers et les usagers du parvis de l'église Saint-Roch, dont plusieurs sont marginalisés. À la suite de l'accident avait été formé le comité du 3 septembre pour dénoncer une forme de répression policière dont se disaient victimes les résidents du quartier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer