Ex-avocate accusée de vol une seconde fois

L'ex-avocate Jessie Bérubé fait de nouveau face à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'ex-avocate Jessie Bérubé fait de nouveau face à la justice pour vol à l'étalage.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'ex-avocate criminaliste de Québec Jessie Bérubé, qui a déjà été reconnue coupable d'entrave à la justice et de possession de cocaïne et de cannabis, fait face à la justice pour vol à l'étalage une seconde fois depuis un an.

Jessie Bérubé s'était fait connaître dans des causes hautement médiatisées, dont le premier procès d'Alain Perreault, avant de faire la manchette pour des raisons personnelles. En mai 2012, elle s'effondre en cour au palais de justice de Montmagny. Elle était alors intoxiquée à la cocaïne. En février 2014, elle plaidait coupable à des accusations de possession de stupéfiants et d'entrave à la justice.

Cette dernière accusation était liée au fait d'avoir proposé à un client une stratégie «inhabituelle» afin de se sortir d'une situation délicate. Elle lui suggérait de se forger un alibi pour échapper aux enquêteurs.

Mme Bérubé avait écopé une peine de neuf mois dans la collectivité pour l'accusation d'entrave et avait reçu une absolution conditionnelle pour la possession de stupéfiants.

En entrevue à Radio-Canada, l'ex-juriste avait confié à quel point la drogue avait ruiné sa carrière. Elle conseillait d'ailleurs aux jeunes professionnels de ne pas hésiter à demander de l'aide «avant qu'il soit trop tard». Elle disait ne pas l'avoir fait à temps à cause de la honte qu'elle éprouvait. Avant sa rechute de 2012 causée par le rythme de travail effréné, elle n'avait pas consommé depuis 2007.

En avril 2015, Jessie Bérubé était accusé d'un vol à l'étalage commis en novembre 2014 au Simons des Galeries de la Capitale. Elle avait alors dérobé des vêtements et des bijoux d'une valeur de moins de 5000 $.

Celle qui est aujourd'hui âgée de 33 ans vit dans la région de la Matapédia. Elle a comparu, jeudi, au palais de justice de Rimouski pour faire face à trois chefs d'accusation de vol au Walmart de Rimouski. Ces vols auraient été commis le 31 août ainsi que les 8 et 13 septembre.

Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, elle aurait volé des vêtements et des articles pour bébé. Mme Bérubé est mère d'une petite fille. Elle a été remise en liberté pendant les procédures judiciaires. Elle doit revenir devant le tribunal le 21 novembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer