Le chef de police de Québec à la retraite

Le directeur du Service de police de la... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le directeur du Service de police de la Ville de Québec, Michel Desgagné, et le maire de Québec, Régis Labeaume

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les policiers de Québec auront un nouveau patron à la fin de l'année. Le directeur du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), Michel Desgagné, prendra sa retraite après 39 ans dans l'uniforme d'un policier.

«Le poste de directeur du SPVQ fera l'objet d'un affichage prochainement afin que soit sélectionnée dans les meilleurs délais la personne qui lui succédera», a indiqué le SPVQ en fin de journée mardi.

Michel Desgagné, qui avait commencé sa carrière avec la police de Beauport, a succédé à Serge Bélisle en 2011. Ce dernier, que M. Desgagné connaissait bien, avait dû quitter ses fonctions en raison d'un cancer du cerveau qui l'a emporté quelques mois plus tard. À l'époque, il avait aussi été considéré comme candidat potentiel à la direction du Service de police de Lévis.

«Ce fut pour moi un privilège d'être témoin de la qualité de l'engagement du personnel du SPVQ et de ses partenaires de la sécurité publique à l'endroit de la population et des visiteurs de la ville de Québec», a déclaré M. Desgagné dans le communiqué.

«Nous pouvons être fiers de notre ville et des efforts que nous déployons afin de préserver son caractère sécuritaire.» 

Nouvelle centrale

C'est sous le règne du chef Desgagné que le dossier du nouveau poste de police qui succédera à la vétuste centrale du parc Victoria aura finalement connu sa conclusion.

Le projet de déménagement, qui traînait depuis plus de 15 ans, s'est finalement réalisé quand M. Desgagné a mis de côté le projet de 85,2 millions $ visant à reconstruire la centrale sur son site actuel. Il avait dit souhaiter qu'on cesse de faire des modifications à la pièce.

Une consultation a finalement mené au choix de Lebourgneuf pour la construction d'une nouvelle centrale et à l'acquisition par la Ville de Québec d'un terrain de 15 000 mètres carrés au coût de 2,6 millions $ à l'angle du boulevard Pierre-Bertrand et de la rue des Rocailles.

En mai, M. Desgagné annonçait que le nouveau poste serait construit d'ici 2020 et qu'un poste de quartier serait maintenu dans Saint-Roch, coin Prince-Édouard et du Pont, avec la cour municipale et un centre de détention. 

Avec Ian Bussières

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer