Comptable poursuivi pour une agression au travail

Un ex-employé d'Ameublement de bureau La Capitale poursuit le comptable de... (123RF/kurhan)

Agrandir

123RF/kurhan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un ex-employé d'Ameublement de bureau La Capitale poursuit le comptable de l'entreprise et son ancien employeur à la suite d'une agression survenue sur les lieux de travail.

Dans sa requête déposée en Cour supérieure, Claude-Étienne Valois allègue avoir subi de lourds dommages après avoir été frappé par Marcel Robert, le comptable d'Ameublement de bureau La Capitale le 1er août 2013.

Alors qu'il devait quitter prochainement l'entreprise, M. Valois, un conseiller en aménagement, dit avoir été voir le comptable pour lui demander pourquoi sa dernière paie et son «4 %» n'avaient pas encore été déposés dans son compte bancaire.

Selon la requête, le comptable aurait alors été verbalement violent, se serait levé promptement et avancé vers l'employé avant de le «frapper fortement du revers de la main».

Claude-Étienne Valois affirme avoir «été littéralement projeté contre le mur» sous la force du coup de Marcel Robert, un colosse.

Il allègue avoir subi plusieurs blessures, notamment une fracture de deux dents, une contusion à la mâchoire et des douleurs aux vertèbres cervicales. Il dit aussi souffrir d'un trouble d'anxiété généralisé.

M. Valois affirme dans sa poursuite que «cette agression gratuite découle d'une haine homophobe» qu'entretenait le comptable à son endroit.

Selon la requête, Marcel Robert a été reconnu coupable le 4 juillet de voies de fait au terme d'un procès à la cour municipale de Québec.

Claude-Étienne Valois réclame au total 434 000 $, affirmant que cette somme correspond à la portion non couverte par le régime d'indemnisation des victimes d'actes criminels.

En plus de poursuivre le comptable, Claude-Étienne Valois poursuit également son ex-employeur Les Ameublements de bureau La Capitale, alléguant que «de par la loi, la défenderesse est tenue de réparer le préjudice causé au demandeur par la faute de ses employés dans l'exécution de leurs fonctions».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer