Un conducteur reconnu coupable de la mort d'un autre camionneur

Le camionneur recevra sa sentence le 29 septembre... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Le camionneur recevra sa sentence le 29 septembre au palais de justice de Baie-Comeau.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Un camionneur de 49 ans de Baie-Comeau, Michel Chrétien, a été reconnu coupable le 21 juillet dans une cause liée à un face-à-face entre deux poids lourds survenu il y a plus de six ans.

Le 12 juillet 2010, Chrétien conduisait un camion à benne de 12 roues chargé de 34 000 kilos de sel sur la route 389 entre Baie-Comeau et Fermont. La preuve a démontré qu'il était chargé à bloc, dépassant même légèrement le poids maximum autorisé, qui est de 32 000 kilos.

Dans une courbe, il a dévié de sa voie pour aller heurter un camion semi-remorque chargé de bois qui circulait en sens inverse. Le conducteur de l'autre camion, Steve Harrisson, était originaire de Matane, âgé de 43 ans et père de deux enfants. Il est décédé de ses blessures.

Dans son analyse, le juge Richard Côté de la Cour du Québec a expliqué que le camion de Chrétien avait été déporté en raison de sa vitesse excessive en tenant compte de la nature de la courbe et du fait qu'il transportait un lourd chargement. Il circulait à 87 km/h alors que la vitesse recommandée pour cette courbe était de 55 km/h.

Dangereux

«Le fait de conduire un camion lourd à cette vitesse dans cette courbe sur une route où circulent plusieurs véhicules, dont un grand nombre de véhicules lourds, mettait en danger de manière évidente la sécurité des autres usagers», écrit le juge dans sa décision, ajoutant que la preuve ne permettait de relever aucun autre facteur ayant pu contribuer à la collision.

Le juge estime que les explications fournies par l'accusé ne font que confirmer qu'il était insouciant au moment de l'accident à un point tel que sa conduite constitue un écart marqué par rapport à celle qu'aurait eue une personne raisonnable placée dans sa situation. Il a donc reconnu Michel Chrétien coupable de conduite dangereuse causant la mort. Le camionneur recevra sa sentence le 29 septembre au palais de justice de Baie-Comeau.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer