Fauchée par un... vélo

Selon un citoyen, il est parfois hasardeux pour... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Selon un citoyen, il est parfois hasardeux pour un piéton de traverser à l'endroit où Lucie Nicol a été renversée par un cycliste.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec son bras fracturé, ses huit points de suture et son oeil tuméfié, on pourrait croire que Lucie Nicol s'est fait renverser par une automobile. La dame de Saint-Augustin-de-Desmaures a plutôt été fauchée par... un vélo. Comme quoi les cyclistes doivent, eux aussi, respecter la signalisation au risque de causer des blessures.

Il était environ 16h, le mercredi 6 juillet, lorsque Mme Nicol, qui est sourde, revenait de la pharmacie, située sur la 138, face à l'église. Elle retournait chez elle, rue du Collège, explique au Soleil l'interprète présente qui relaie questions et réponses grâce au langage des signes.

Comme à l'habitude, Mme Nicol s'est dirigée vers le passage pour piétons situé à l'entrée du commerce. Elle active le panneau lumineux qui sert à avertir les automobilistes et cyclistes qu'un piéton désire s'engager sur la chaussée (bien que ça ne soit pas nécessaire en plein jour). Une automobile s'immobilise en direction ouest. Mme Nicol avance. L'impact survient.

Elle n'a jamais vu le cycliste. Pas plus que ce dernier ne l'a vue. Pourtant, il devait s'immobiliser. Selon la compréhension des événements, il aurait dépassé par la droite le véhicule immobilisé pour continuer sur sa lancée. «Il est arrivé vite. Je me suis sentie poussée. Je suis tombée et je me sentais prise. Ça faisait mal», raconte Mme Nicol.

Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, le cycliste, possiblement un jeune homme, aurait composé le 9-1-1. Des employés de la pharmacie ont prêté secours à la dame pendant que le cycliste quittait les lieux. Les ambulanciers sont arrivés et des passants, dont Jacques Boisvert, ont fait la circulation. 

«Je ne comprends pas pourquoi la police ne s'est pas rendue sur les lieux», lance-t-il. Pourtant, Mme Nicol a subi des blessures sérieuses. Elle a le bras droit fracturé, qui a nécessité la pose de vis. Elle a reçu huit points de suture au front et elle a l'oeil droit tuméfié. Elle a été transportée à l'hôpital par ambulance.

Comportement hasardeux

Et là n'est pas la seule interrogation de M. Boisvert. En fait, il se questionne sur le comportement parfois hasardeux des automobilistes et des cyclistes à ce passage pour piétons. «Je me suis fait klaxonner par des automobilistes alors qu'ils devraient s'immobiliser dès qu'un piéton s'engage sur la voie. J'ai l'impression que plusieurs ne connaissent pas ça [un passage pour piétons].»

À ce chapitre, il se demande aussi pourquoi un écriteau, près du bouton qui active le panneau lumineux, indique «que les piétons n'ont pas priorité» alors que la loi soutient le contraire. Dany Rousseau, responsable des communications à la Ville, précise que c'est uniquement pour rappeler aux piétons qu'ils doivent redoubler de vigilance lorsqu'ils empruntent le passage.

Avec d'aussi importantes blessures, Mme Nicol a fait, lundi, une déposition à la police de Québec. Mardi, un patrouilleur s'est rendu chez elle pour lui signifier qu'ils recherchaient toujours le cycliste impliqué.

Si les policiers le trouvent, il pourrait se voir remettre une contravention de 15 $ à 30 $ pour avoir omis de s'immobiliser. Et seulement si la preuve le permet. Qu'il soit coupable ou pas, Mme Nicol ne peut recevoir une indemnisation de la Société d'assurance automobile du Québec puisque l'accident n'implique pas un véhicule motorisé. Elle n'est donc pas couverte par le régime d'assurances collectives de la société d'État.

Cet événement devrait au moins rappeler aux cyclistes qu'ils sont soumis aux règles du Code de la sécurité routière. «Ils ne peuvent pas bénéficier en même temps des privilèges des piétons et des automobilistes au moment où ça fait leur affaire», conclut une amie de Mme Nicol, spécifiant que les droits qu'ils ont gagnés au fil des ans viennent avec des obligations.

Un guide de sécurité à vélo est disponible à l'adresse suivante : tinyurl.com/hhhfjyt

Lucie Nicol se trouve devant le passage piétionier... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Lucie Nicol se trouve devant le passage piétionier sur la route 138 à Saint-Augustin-de-Desmaures, où un cycliste est entré en collision avec elle, le mercredi 6 juillet. La police de Québec est toujours à la recherche du cycliste impliqué.

Le Soleil, Patrice Laroche

Ce que dit la loi

Les passages pour piétons sont délimités par des bandes jaunes et sont indiqués par un panneau. Le piéton a la priorité sur les conducteurs et les cyclistes, qui doivent lui céder le passage. Par contre, il doit s'assurer qu'il peut traverser sans risque, c'est-à-dire que les véhicules et les cyclistes l'ont vu et qu'ils lui cèdent le passage. (Source : Société de l'assurance automobile du Québec)

Que faire lors d'un accident

Si vous avez l'intention de poursuivre l'autre personne impliquée dans l'accident (cycliste ou piéton), car vous considérez qu'elle est la cause de l'accident, faites établir un rapport d'accident par un policier. Si vous avez des blessures, il est fortement suggéré de subir un examen médical dans les 24 heures. Règle générale, c'est l'assurance privée des individus qui règle les dommages si la responsabilité est démontrée. Si la responsabilité de l'accident n'est pas claire ou que vous êtes responsable de l'accident, l'autre partie peut décider d'engager une poursuite contre vous. Dans un tel cas, une assurance privée en responsabilité civile (incluse dans votre assurance habitation) couvre généralement ce genre de responsabilité. Avisez votre assureur au plus tôt. Dans tous les cas, il se peut aussi que devant l'évidence, la partie fautive assume ses responsabilités et souhaite régler l'affaire à l'amiable. (Source : Vélo Québec)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer