Le journaliste Martin Everell frappé par un agresseur sexuel au palais de justice

L'atrium du palais de justice de Québec... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'atrium du palais de justice de Québec

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le journaliste Martin Everell de TVA-Québec a été frappé par un agresseur sexuel lundi alors qu'il le filmait dans les corridors du palais de justice de Québec.

Le journaliste aguerri était occupé à prendre lui-même des images de l'homme de 62 ans avec sa caméra compacte, à partir de la zone réservée aux médias dans le corridor.

Michel Vallières, qui a plaidé coupable à l'accusation d'avoir agressé sexuellement durant plusieurs années une jeune femme handicapée qu'il hébergeait, s'est alors approché du journaliste.

Agressif, Vallières a demandé au journaliste d'arrêter de le filmer et, du même souffle, l'a poussé et lui a donné un coup de poing à la tête. Le journaliste de TVA est tombé sur un banc. Sa caméra, qui avait tourné jusque-là toutes les images de l'agression, s'est fermée dans sa chute.

Les membres de la famille de l'accusé sont alors intervenus pour stopper l'attaque.

Martin Everell n'a pas été blessé, à part une ecchymose au coude. Il a décidé de ne pas porter plainte aux constables spéciaux du palais de justice en raison des capacités intellectuelles limitées de Michel Vallières.

Loin de ce brouhaha, la procureure de la Couronne Me Sarah-Julie Chicoine a recommandé l'imposition d'une peine de deux ans moins un jour pour l'accusé.

Les gestes dégradants et intrusifs sur une victime très vulnérable auraient pu valoir une peine de trois ans, mais la Couronne a choisi de réduire le quantum pour tenir compte de la déficience légère de l'accusé.

L'avocat de Michel Vallières, Me Christian Bélanger, croit lui que son client, orphelin de Duplessis et victime de plusieurs traumatismes, n'a rien à faire en prison. La défense suggère un sursis de peine avec imposition de travaux communautaires.

Le juge Jean Asselin rendra sa décision en novembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer