Sainte-Foy: une lettre islamophobe distribuée près de la Grande Mosquée

Une copie de la lettre qui a été... (Fournie par le SPVQ)

Agrandir

Une copie de la lettre qui a été distribuée dans Sainte-Foy au cours des derniers jours

Fournie par le SPVQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une lettre islamophobe liant le Centre Culturel Islamique de Québec (CCIQ) au groupe politique des Frères musulmans a été distribuée dans plusieurs boîtes aux lettres de Sainte-Foy dans les derniers jours. Une missive qui étonne le CCIQ, qui dénonce la méconnaissance de son auteur.

La lettre anonyme, baptisée «Qu'est-ce qui est le plus grave : une tête de porc ou un génocide» a principalement été distribuée dans le secteur de la Grande Mosquée, près de la route de l'Église, à Sainte-Foy. L'auteur fait référence à un autre incident islamophobe des dernières semaines dans la capitale nationale - une tête de porc déposée sur le seuil de la porte de la mosquée le 19 juin - avant de tenter d'établir un lien entre le CCIQ et les Frères musulmans, une association politique et religieuse née en Égypte en 1928.

L'auteur de la lettre dénonce ensuite des crimes qu'auraient commis les Frères musulmans dans les dernières décennies avant de revenir avec des accusations plus virulentes envers la Mosquée de Québec, qu'il accuse d'être «un foyer de radicalisme où on propose aux fidèles de lire les écrits d'idéologues qui prônent le djihad violent, la charia, l'infériorisation de la femme, l'homophobie virulente».

Joint par Le Soleil, le président du CCIQ, Mohamed Yangui, s'est dit «étonné» de la distribution d'un pareil pamphlet. Ce dernier tenait surtout à souligner que l'auteur de la lettre est complètement dans le tort. «Ces attaques-là n'ont aucun sens. Ce qui est raconté ne coïncide ni d'un point de vue historique ni d'un point de vue géographique», a-t-il expliqué. «C'est n'importe quoi et c'est appuyé sur l'ignorance.»

Même s'il s'agit d'un deuxième évènement à caractère islamophobe ciblant la Grande Mosquée en peu de temps, M. Yangui ne sent pas une montée de l'intolérance à Québec. «On n'a pas de problème avec quiconque et on aime bien montrer la bonne et la vraie image des musulmans. Les portes de la mosquée sont ouvertes à tous et n'importe qui peut venir, on va discuter avec lui», a-t-il invité.

Étant spécifiquement nommé dans la lettre distribuée massivement, Mohamed Yangui dit planifier porter plainte la semaine prochaine à la Police de Québec, bien qu'il ne désire pas alimenter l'histoire inutilement.

Vendredi après-midi, aucune plainte formelle n'a encore été déposée auprès du Service de police de la ville de Québec (SPVQ). «Nous avons le document en main. On est en mode analyse», a expliqué, vendredi après-midi, Nancy Roussel, porte-parole du SPVQ.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer