Un conducteur saute à l'eau pour éviter l'alcootest en Beauce

Les recherches de la Sûreté du Québec pour... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

Les recherches de la Sûreté du Québec pour retrouver l'homme en fuite se sont avérées vaines tout au long de la nuit.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Intercepté par les policiers alors qu'il était possiblement sous l'influence de l'alcool au volant de sa voiture, un homme de 29 ans a pris la fuite à pied et a plongé dans la rivière Chaudière, dans la nuit de samedi à dimanche.

Les événements se sont produits vers 1h45. Une autopatrouille de la Sûreté du Québec (SQ) circulait alors sur la route du Président-Kennedy, à Scott, lorsqu'un automobiliste a coupé le chemin aux policiers. D'autant plus que le véhicule surgissait du stationnement d'un bar, les agents ont décidé d'interpeler l'automobiliste.

«Ils ont fait sortir le conducteur de la voiture. Ils avaient des soupçons raisonnables de croire qu'il avait consommé de l'alcool, et ont voulu lui faire passer [l'alcootest]», a expliqué le sergent Claude Denis, porte-parole de la SQ.

Pour une raison inexpliquée par les autorités, l'homme est toutefois parvenu à se sauver et a pris les jambes à son cou. La 173 longe la rivière Chaudière à cet endroit, si bien que le fuyard a facilement pu l'atteindre. Il y a ensuite plongé pour se cacher des policiers.

La SQ a immédiatement démarré les recherches sur les berges et les patrouilleurs ont contacté des renforts, dont les pompiers de Scott et de municipalités voisines. Les fouilles se sont révélées vaines tout au long de la nuit.

Le suspect a finalement commis une erreur tôt en matinée. Peu avant 6h30, il s'est engagé sur la route du Président-Kennedy à la marche, sans savoir qu'un enquêteur de la SQ était toujours sur place. «L'enquêteur a repéré l'individu et il a été arrêté puis emmené au poste pour interrogatoire», a précisé M. Denis.

L'enquête a permis d'établir que le fugitif était sorti de l'eau durant la nuit pour aller s'enfermer dans un cabanon sur un terrain privé. Frigorifié, il y a dérobé des pantalons de pompier qu'il a enfilés pour se réchauffer. Il les portait toujours au moment de son arrestation.

Le suspect, bien connu des milieux policiers, demeure détenu jusqu'à sa comparution au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce, prévue lundi. Il devrait être accusé de fuite, de refus de subir l'alcootest, d'introduction par effraction, de vol et de méfait.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer