La triste fin d'un cheval de compétition

Des chevaux Warmblood. La vente d'une pouliche de... (123RF/purplequeue)

Agrandir

Des chevaux Warmblood. La vente d'une pouliche de compétition de cette race a récemment fait l'objet d'un procès.

123RF/purplequeue

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Waikiki était une belle jeune jument de compétition. «Était», car, atteinte d'une maladie génétique incurable, elle a dû être euthanasiée. Son triste sort a opposé devant la cour écuyère et homme à cheval.

Un récent jugement du juge Charles G. Grenier de la Cour du Québec nous rappelle que le cheval, aussi bel animal qu'il soit, reste un bien de consommation, visé par la Loi sur la protection du consommateur.

Geneviève Tessier pratique l'équitation depuis l'âge de neuf ans. Elle a même déjà eu deux chevaux et participé à plusieurs concours hippiques régionaux.

Après avoir mis cette passion en veilleuse, elle a recommencé à monter avec ses trois filles à l'automne 2010, dans une écurie de la Rive-Sud.

Quelques mois plus tard, elle fait la connaissance de Waikiki II, une pouliche Warmblood âgée de trois ans. Coup de foudre pour l'écuyère aguerrie.

Geneviève Tessier commence par louer Waikiki, puis, après un examen approfondi fait par un vétérinaire spécialisé, l'achète de l'entreprise Warmbloods P3R, spécialisée dans la vente de ce type de chevaux de compétition calmes, à l'allure fluide. Prix de vente : 16 392,50 $.

Au printemps 2011, la cavalière monte Waikiki quatre ou cinq fois par semaine et participe à des compétitions.

À l'été, la cavalière trouve sa monture léthargique; la jument va même se coucher au cours d'une compétition. Des tests sanguins ne révèlent aucune anémie.

En février 2012, Waikiki fait une brusque chute en plein galop. Geneviève Tessier n'est pas blessée, mais commence à s'inquiéter pour son cheval. Elle mandate un vétérinaire équin pour faire plus d'examens.

Les chutes de la jument se répètent. Waikiki a de plus en plus souvent les pattes mal alignées, le bassin qui se déporte. Geneviève Tessier doit annuler sa participation à un concours hippique de la fin de l'été 2012.

Un vétérinaire spécialiste du système locomoteur équin multiplie les examens et les radiographies et en vient à un diagnostic de syndrome de Wobbler, un trouble neurologique incurable.

Le vétérinaire interdit à Geneviève Tessier et à ses enfants de monter Waikiki en raison du risque de chutes.

Malgré des infiltrations aux vertèbres, Waikiki est condamnée; elle ne peut plus faire de compétition, ni devenir jument reproductrice, ni même rester comme cheval de compagnie. Waikiki a été euthanasiée le 14 décembre, à l'âge de cinq ans et demi.

Geneviève Tessier a réclamé auprès de Warmbloods P3R l'annulation de la vente et le remboursement du prix payé pour Waikiki, en se basant sur la garantie légale de bon fonctionnement du bien vendu en raison de la présence d'un vice caché affectant le cheval lors de la vente.

Pour Warmbloods P3R, Waikiki était une jeune jument de qualité, en pleine santé lors de la vente. L'expert embauché par l'éleveur de chevaux a affirmé lors du procès que le trouble neurologique ne pouvait être démontré, car certains tests poussés n'avaient pas été faits avant la mort de la jument. Pour ce professeur de médecine sportive équine, qui n'a pas examiné la jument, les problèmes de Waikiki étaient liés aux conditions d'utilisation du cheval.

Un «citron»

Après avoir entendu la preuve et reçu un véritable cours de compétition équestre et de santé chevaline, le juge Charles G. Grenier en vient à la conclusion que le vendeur de chevaux ne l'a pas convaincu que l'acheteur avait mal utilisé le bien vendu.

«Waikiki, malgré toute sa beauté et son élégance, s'est avérée être tout simplement impropre à l'usage auquel elle était destinée, soit de la compétition en "chasse" et en saut, et avec égards, on pourrait tout simplement la qualifier de "citron", pour reprendre l'expression populaire», écrit le juge Grenier.

Warmbloods P3R devra donc payer près de 20 000 $ à Geneviève Tessier pour compenser l'achat du cheval et les inconvénients subis.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer