Un monument en mémoire des pompiers morts en service

La pièce maîtresse du mémorial est une sculpture... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La pièce maîtresse du mémorial est une sculpture représentant un pompier tenant deux enfants dans ses bras. L'oeuvre, intitulée Mission accomplie, a été conçue par l'artiste Truong Chanh Trung en 2005 pour les Jeux mondiaux des policiers et pompiers.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les pompiers de Québec possèdent maintenant leur lieu de mémoire, doublé d'un caractère historique, sur l'artère même qui a été construite pour créer une zone coupe-feu à la suite des grands incidents qui ont ravagé la basse ville au XIXe siècle.

Le mémorial est érigé sur le terre-plein récemment refait à neuf du boulevard Langelier, au sud du boulevard Charest. Alliant art public et histoire, il est composé de 14 stèles en acier et en verre translucide et orangé, rappelant la couleur du feu. 

On y voit des photographies d'incendie à travers les siècles, accompagnées de courts textes, dont des témoignages fictifs et des mises en contexte. On peut aussi y lire les noms de 34 sapeurs morts au combat. Le dernier décès remonte à 1975.

La pièce maîtresse est une sculpture représentant un pompier tenant deux enfants dans ses bras. L'oeuvre intitulée Mission accomplie est de l'artiste Truong Chanh Trung. Créée en 2005 pour les Jeux mondiaux des policiers et pompiers, elle était jusqu'à tout récemment installée dans l'ancien parc du Mont-Thabor. Elle trône maintenant au sommet d'une colonne d'acier.

De classe mondiale

Le directeur du service des incendies depuis l'automne 2014, Christian Paradis, était visiblement touché par l'ensemble de l'oeuvre. «C'est un mémorial de classe mondiale. J'ai moi-même, au cours de ma carrière, perdu huit collègues et je peux vous dire l'impact que ça a sur les familles et le milieu de travail.»

«Le mémorial est une superbe occasion d'allier aménagement, commémoration, interprétation et art public dans un même espace, se réjouit Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif de la Ville, responsable de la culture, du patrimoine et de l'aménagement du territoire.

Le mémorial est issu d'une entente de partenariat culturel entre la Ville et le gouvernement du Québec. «L'aménagement illustre notre volonté de promouvoir l'art public et de le rendre accessible aux citoyens», ajoute Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications.

L'installation du mémorial complète la réfection des infrastructures du boulevard Langelier terminée l'an passé. Le coût de l'aménagement est évalué à 1,2 million $, incluant la plantation d'arbres et le dallage du terre-plein.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer