Un baigneur dans la rivière Jacques-Cartier l'a échappé belle

Appelés sur les lieux peu après 14h, les... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Appelés sur les lieux peu après 14h, les pompiers de Pont-Rouge et ceux de la municipalité voisine de Donaconna n'avaient aucun contact visuel avec l'homme en difficulté.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un homme de 23 ans l'a échappé belle, vendredi, après avoir fait un saut téméraire dans la rivière Jacques-Cartier, à la hauteur de Pont-Rouge, au populaire secteur appelé les Galets. Le baigneur a parcouru deux kilomètres en eau vive pour finalement s'en sortir vivant. Les autorités locales parlent carrément d'un petit miracle.

Selon les pompiers de la municipalité, le rescapé faisait partie d'un groupe de cinq jeunes s'étant rassemblé sur les rochers situés près de la Maison Déry. Comme plusieurs adeptes de sensations fortes qui fréquentent l'endroit, il a sauté d'une paroi rocheuse donnant sur une portion plus creuse du cours d'eau. Il n'est cependant jamais remonté et ses amis ont alors signalé sa disparition.

Appelés sur les lieux peu après 14h, les pompiers de Pont-Rouge et ceux de la municipalité voisine de Donnacona n'avaient aucun contact visuel avec l'homme en difficulté. Considéré comme dangereux, ce segment de la Jacques-Cartier force généralement les secours «à adopter un mode défensif», a expliqué Dany Dion, directeur de la Sécurité publique. Les équipes ont donc préféré ratisser les berges de la rivière.

Le disparu a finalement été localisé plus d'une heure plus tard et deux kilomètres plus loin, où il s'était réfugié sur la rive. «Il avait des égratignures, mais il s'en est bien sorti», a affirmé M. Dion. Il a été transporté dans un centre hospitalier où son état devait être évalué.

Si la municipalité de Pont-Rouge profite de l'attractivité du site des Galets, il n'en donne pas moins des maux de tête aux services de sécurité. Le lieu peut attirer jusqu'à 200 à 300 personnes par une belle journée d'été. «On est quand même chanceux malgré tout», selon Dany Dion. «On intervient deux ou trois fois par année. On pourrait intervenir pas mal plus que ça. Il pourrait y avoir bien plus de noyades», a-t-il dit, déplorant la témérité de certaines personnes.

Les pompiers de Pont-Rouge ont beau avoir tout le matériel requis pour effectuer leurs opérations, l'escarpement et les remous sous les galets représentent des risques importants. «À part quand on est dans le coeur de l'été et que le courant est presque nul, là on peut intervenir directement.» Pas question de risquer la vie des troupes, soutient M. Dion. «Évidemment, quand on a localisé la personne, on peut tenter une intervention.»

Prudence recommandée

Tout comme son directeur des incendies, le maire Ghislain Langlais croit que les visiteurs doivent se montrer très prudents lorsqu'ils envisagent de se baigner dans la rivière Jacques-Cartier. La municipalité de Pont-Rouge a installé des avertissements «dans les endroits les plus dangereux» et ne recommande tout simplement pas la baignade. «C'est une rivière qui est dangereuse à la base. Elle est très sournoise. Sous la roche, il se forme des remous. Si tu coules, tu peux rester pris dans le fond», a-t-il souligné.

M. Langlais n'a pas rencontré le jeune homme vendredi, mais s'il avait deux mots à lui dire, il lui ferait comprendre à quel point il a été chanceux. «On l'a vraiment échappé belle. [...] Les gens sont téméraires.»

Le maire ne cache pas que les Galets représentent un attrait non négligeable pour la municipalité et ne semble pas viser une interdiction complète au site. «Ce n'est pas contrôlable», a-t-il dit, invitant même l'auteur de ces lignes à profiter des lieux cet été.

La Ville a fait quelques bouts de chemin supplémentaires pour assurer une meilleure sécurité. Une clôture a notamment été construite autour d'une petite usine de traitement des eaux. «Les gens allaient sur le toit et sautaient 25 pieds plus bas.»

Les policiers de la Sûreté du Québec patrouillent parfois à cet endroit en été.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer