Les Îles endeuillées de nouveau

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La mort d'un adolescent de 15 ans au parc de Gros-Cap, dans la nuit de jeudi à vendredi, plonge les Îles-de-la-Madeleine dans un nouveau deuil, déjà un troisième de nature soudaine à se produire en 2016.

Simon Cyr-Deraspe est mort dans des circonstances encore nébuleuses. Le jeune homme a été retrouvé sans vie dans l'eau, au pied d'un cap sur lequel est juché le camping où il s'était réuni jeudi soir avec des amis. Vendredi matin, l'adolescent manquait à l'appel et c'est la Garde côtière qui l'a finalement découvert inanimé en après-midi.

Simon Cyr-Deraspe fréquentait l'école Polyvalente des Îles, un établissement de 475 élèves. À peu près tous les jeunes Madelinots y passent, peu importe d'où ils proviennent sur l'archipel. La directrice de l'école, Karen Renaud, a fait parvenir une missive aux parents samedi après-midi.

«Nous vivons actuellement la triste perte d'un de nos élèves, Simon Cyr-Deraspe. [...] Afin de soutenir les élèves et le personnel de notre école, un accompagnement sera offert cette semaine à tous ceux qui en exprimeront le besoin», a-t-elle écrit.

La direction a également pris la décision de ne pas soumettre les élèves à des examens lundi. «Nous sommes en fin d'année scolaire et en période d'évaluations. [...| Elles seront reprises à un autre moment dans le courant de la semaine», peut-on lire dans la missive. Mme Renaud avait été jointe par Le Soleil vendredi et avait préféré s'en remettre aux communications officielles.

L'année 2016 a apporté son lot de défis sur le plan humain aux Îles-de-la-Madeleine. Le jeune Simon Cyr-Deraspe était originaire de Grande-Entrée, le village natal du maire Jonathan Lapierre.

«C'est mon village natal et on est 500 personnes ici. Tout le monde est attristé», a-t-il commenté samedi. «Des jeunes de 15 ans, ici, il n'y en a pas des centaines. [...] Autant pour les autres jeunes que leurs parents, il n'y a pas d'autre mot que de dire qu'ils sont dévastés.»

Accident de VTT mortel

M. Lapierre a rappelé qu'un autre jeune homme, cette fois âgé de la vingtaine, est mort cet hiver d'un accident de VTT. Puis il y a eu ce séisme causé par la mort de Jean Lapierre, à la fin mars, dans un écrasement d'avion qui a fait six autres victimes sur l'île du Havre-aux-Maisons. «Mettons qu'on en a vécu beaucoup [de deuils]», a-t-il soufflé.

La Sûreté du Québec n'avait que peu d'informations à fournir samedi, 24 heures après la découverte de l'adolescent. Une autopsie doit être pratiquée sur le corps afin de connaître la cause du décès. Les autorités parlaient vendredi d'une possible noyade.

Selon la station de radio locale CFIM, le groupe de jeunes parmi lequel se trouvait Simon Cyr-Deraspe aurait participé, comme les autres élèves, au Gala reconnaissance de fin d'année, jeudi soir. La bande se serait ensuite rendue au camping pour y passer la nuit en vue d'une journée de plein air prévue au parc de Gros-Cap le vendredi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer