Poursuite policière à haute vitesse dans les rues de Québec

  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 1 / 9
  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 2 / 9
  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 3 / 9
  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 4 / 9
  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 5 / 9
  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 6 / 9
  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 7 / 9
  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 8 / 9
  •  (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

    Plein écran

    Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un émule de l'acteur Nicolas Cage dans 60 secondes chrono a tenu les policiers en haleine dans la nuit de dimanche à lundi lors d'une poursuite à haute vitesse qui a duré une demi-heure sur plusieurs kilomètres dans la capitale.

La poursuite a débuté vers 3h10 lorsque des patrouilleurs de La Cité-Limoilou ont identifié un véhicule rapporté volé à l'angle des rues Caron et Saint-Joseph dans le quartier Saint-Roch. «L'individu a pris la fuite lorsque les policiers s'approchaient de son automobile pour l'interpeller», explique l'agente Marie-Ève Painchaud.

Selon une reproduction approximative de l'événement, on peut penser que le suspect de 39 ans, Jonathan Gagnon, seul à bord de son véhicule, a visionné trop de films de poursuites policières.

Il a d'abord pris la direction de Charest Ouest, a tourné sur l'avenue Marie-de-l'Incarnation Nord et s'est engagé sur le boulevard Hamel, toujours vers l'ouest.

À la hauteur d'Henri-IV, avec des autopatrouilles qui lui filaient le train, il a emprunté l'autoroute à sens inverse. Par moment, la poursuite se déroulait à plus de 120 km/h. Le respect des panneaux d'arrêt et des feux de circulation n'était pas la priorité du fuyard.

Dans sa course, il a accidenté une autopatrouille de la police de Québec qui l'attendait à la hauteur du boulevard Laurier. Au total, une quinzaine de voitures de la police de Québec et de la Sûreté du Québec, appelée en renfort, ont participé à l'opération. L'agente Painchaud ne peut confirmer cette information, mais au moins une douzaine de véhicules apparaissent sur une photo prise par Le Soleil.

Malgré un barrage et des pneus crevés, le fuyard a continué sa course folle jusqu'à la hauteur de Louis-XIV à Charlesbourg après avoir emprunté différentes artères. Il a terminé sa virée endiablée sur les jantes de roue à la hauteur du boulevard Hamel dans le secteur de la Pointe-aux-Lièvres. Il était alors 3h35.

Presque par miracle, et surtout parce que la circulation était pratiquement inexistante à cette heure de la nuit, on ne compte aucun autre véhicule impliqué.

Jonathan Gagnon a comparu lundi au palais de justice de Québec pour répondre à des accusations de vol de véhicule, de fuite et de conduite dangereuse. Il a été soumis à un examen psychologique de sept jours pour évaluer sa capacité à comparaître. Il revient en cour le 16 mai.

Un homme fonce sur un préposé avec son auto au Costco de Lévis

Un préposé au stationnement de l'entrepôt Costco de Lévis a subi l'agression d'un automobiliste mécontent dimanche après-midi. Le quinquagénaire, au volant de son véhicule, refusait de suivre les directives du jeune homme de 19 ans. Exaspéré, il a foncé sur lui avec son véhicule, pas une, mais deux fois. La première, les pieds de la victime «ont levé de terre», raconte l'agent Christian Cantin de la police de Lévis. La seconde fois, le préposé a pu se protéger en appuyant ses mains sur le capot. Comme si ça ne suffisait pas, son agresseur est sorti du véhicule et s'est dirigé vers lui pour le prendre à la gorge. Il a fui les lieux avant que des témoins puissent s'interposer. Le suspect a rapidement été retrouvé. Il a été arrêté, puis libéré avec promesse de comparaître pour répondre à une accusation de voies de fait armées.

Face-à-face mortel avec un camion-remorque

Un homme de 71 ans de L'Islet est décédé dans un accident de la route survenu lundi vers 8h40 sur la route 204 à Tourville dans la MRC de L'Islet.

Selon le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec, la victime au volant d'une camionnette, qui circulait en direction sud, a bifurqué de sa voie pour percuter un camion-remorque qui arrivait en sens inverse.

«Une autopsie sera pratiquée. Est-ce qu'il a été victime d'un malaise ou d'une distraction? L'enquête n'est pas terminée.»

Le septuagénaire a été transporté au centre hospitalier de Montmagny où son décès a été constaté plus tard en journée. Le chauffeur du camion a subi un choc nerveux.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer