Deux candidats-jurés coupables d'outrage au tribunal

Menottés comme tous les détenus, les cinq premiers... (Archives La Presse)

Agrandir

Menottés comme tous les détenus, les cinq premiers candidats jurés déserteurs ont été amenés en fin d'avant-midi dans le grand box vitré de la salle des assises, au palais de justice de Québec. Quatre d'entre eux avait passé la nuit en cellule.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Deux candidats-jurés déserteurs ont été reconnus coupable d'outrage au tribunal jeudi à Québec tandis que trois autres ont été acquittées.

Menottés comme tous les détenus, les cinq premiers candidats-jurés déserteurs ont été amenés en fin d'avant-midi dans le grand box vitré de la salle des assises. Quatre d'entre eux avait passé la nuit en cellule.

Les deux hommes et trois femmes, en majorité des nouveaux arrivants au Québec, ont pu compter sur l'assistance d'avocats de l'aide juridique.

Sept autres font toujours l'objet d'un mandat d'arrestation.

Rappelons que lundi, seulement 62 des 150 citoyens convoqués se sont présentés pour la sélection du jury d'un homme accusé d'agression sexuelle sur son ex-conjointe. Quarante-quatre candidats-jurés fautifs ont pu corriger le tir en se présentant mercredi devant le juge Huot.

Après avoir soustrait les gens déménagés et ceux âgés de plus de 65 ans, le juge a émis 12 mandats d'arrestation à exécution immédiate contre les candidats-jurés dont il était toujours sans nouvelle.

Un analyste informatique de 39 ans, a expliqué qu'il avait été honoré, «en tant que nouveau Canadien» de recevoir l'avis de convocation. «Mais je n'ai pas fait gaffe à la date», ajoute-t-il, pour expliquer son absence de lundi.

En raison de sa négligence, le juge Huot l'a déclaré coupable et condamné à une amende de 250$.

Une étudiante de 23 ans, arrêtée mercredi au Conservatoire d'art dramatique de Québec a aussi été condamné. Elle a pu reprendre sa liberté, mais connaîtra sa peine dans quelques jours.

La jeune femme, prise dans le tourbillon des examens, a oublié la convocation. Lorsqu'elle a eu le message de la shérif, elle a rappelé au palais de justice en expliquant sur le répondeur qu'elle ne pouvait être présente en raison des épreuves de fin d'année.

Les examens ne sont pas une excuse et l'étudiante aurait dû prévenir bien avant, a tranché le juge Huot.

Il n'était pas clair hier, ni pour le juge ni pour les avocats, si une telle condamnation pour outrage au tribunal allait valoir à ses auteurs un casier judiciaire.

Les plus chanceux

Un homme de 32 ans employé de l'agence de voyages de sa mère, a expliqué au juge que l'avis lui ordonnant de se présenter à la sélection des jurés lundi avait été envoyé à son ancienne adresse, chez ses parents. Par malchance, ces derniers sont en voyage dans les Antilles et n'ont pu lui transmettre la lettre. «Si j'avais su que j'avais une convocation, c'est certain que je me serais présenté.»

Pas d'intention criminelle de commettre un outrage au tribunal; acquitté, a tranché le juge Huot.

Une femme a aussi été acquittée après avoir raconté que lundi, elle venait d'être battue par son conjoint, qui lui a comparu au palais de justice.

Une finissante au baccalauréat en sciences politiques s'est attirée les foudres du juge Huot. «J'ai fait une erreur, je l'admets, mais de là à aller en prison et à être humiliée comme je l'ai été», a lancé la jeune femme.

Citant Milan Kundera, le juge lui a rétorqué qu'elle avait fait preuve «d'une insoutenable légèreté». Grâce au témoignage de son frère, venu affirmer que personne à la maison n'avait pris le message laissé lundi par la shérif, elle a été acquittée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer