Incendie dans Saint-Sauveur: les policiers au bon endroit, au bon moment

Une cinquantaine de pompiers ont été dépêchés sur... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

Une cinquantaine de pompiers ont été dépêchés sur place.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Des policiers de la Ville de Québec étaient au bon endroit au bon moment samedi. Alors qu'ils patrouillaient dans le quartier Saint-Sauveur, ils ont aperçu de la fumée qui s'échappait d'un immeuble à logements situé au 525, rue Franklin.

Vers 5h25, une patrouille du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ratissait le secteur à la suite d'un appel pour introduction par effraction et vol de véhicule. Lorsque les policiers ont vu la fumée, ils ont alerté les pompiers. Les agents du SPVQ ont alors rapidement entrepris l'évacuation du bâtiment de deux étages, abritant quatre logements.

Selon les informations du Service de protection des incendies de Québec (SPIQ), les avertisseurs de fumée installés dans le bâtiment étaient non fonctionnels. Les locataires n'avaient donc pas connaissance de l'incendie.

Les six locataires de l'immeuble ont été relocalisées par la Croix-Rouge. L'un d'entre eux, un homme d'environ 80 ans, a été fortement incommodé par la fumée et a dû être transporté par ambulance dans un centre hospitalier.

En raison des risques de propagation du feu, les deux immeubles voisins ont également dû être évacués. Au total, une dizaine de personnes ont dû quitter leur résidence samedi matin.

Le feu a pris naissance au deuxième étage avant de se propager au toit du bâtiment, indique la porte-parole des pompiers, Annie Marmen. En raison du risque, une deuxième alarme a été demandée, poursuit-elle. Une cinquantaine de pompiers ont été dépêchés sur place.

Dommages importants

L'incendie a été déclaré sous contrôle vers 7h25. «Les dommages sont importants au niveau de la toiture et du deuxième étage. L'eau a endommagé les logements au rez-de-chaussée», affirme Mme Marmen.

La cause de l'incendie est inconnue pour l'instant. Des enquêteurs du Commissariat des incendies ont été dépêchés sur les lieux. L'hypothèse de la cause criminelle a été écartée.

Locataires relocalisés

Les six locataires de l'immeuble ont été relocalisées par la Croix-Rouge. L'un d'entre eux, un homme d'environ 80 ans, a été fortement incommodé par la fumée et a dû être transporté par ambulance dans un centre hospitalier.

En raison des risques de propagation du feu, les deux immeubles voisins ont également dû être évacués. Au total, une dizaine de personnes ont dû quitter leur résidence, samedi matin.

Le feu a pris naissance au deuxième étage avant de se propager au toit du bâtiment, indique la porte-parole des pompiers, Annie Marmen. En raison du risque, une deuxième alarme a été demandée, poursuit-elle. Une cinquantaine de pompiers ont été dépêchés sur place.

L'incendie a été déclaré sous contrôle vers 7h25. «Les dommages sont importants au niveau de la toiture et du deuxième étage. L'eau a endommagé les logements au rez-de-chaussée», affirme Mme Marmen.

La cause de l'incendie est inconnue pour l'instant. Des enquêteurs du Commissariat des incendies ont été dépêchés sur les lieux. L'hypothèse de la cause criminelle a été écartée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer