Première hausse des décès sur les routes en 10 ans

Le 22 août 2015, Pedro-Antonio Ovalle Leon, un... (Photothèque Le Soleil, Steve Jolicoeur)

Agrandir

Le 22 août 2015, Pedro-Antonio Ovalle Leon, un Guatémaltèque de 31 ans en état d'ébriété, fauchait la vie de Louis-David Fournier et de Dereck Bolduc-Coulombe, 19 ans, sur la route 171, à Scott. Il blessait aussi deux autres passagers.

Photothèque Le Soleil, Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le bilan routier 2015 affiche une hausse du nombre de décès sur les routes, une première en 10 ans.

Le plus récent bilan partiel diffusé par la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) indique qu'il y a seulement trois victimes de moins (333) de janvier à novembre 2015 que pour toute l'année 2014, soit 336. La hausse est donc facile à prédire. Il restera à évaluer son importance lorsque la SAAQ rendra disponibles les statistiques de décembre.

On peut déjà se faire une idée en se basant sur la moyenne 2010-2014 du nombre de décès pour décembre, qui s'élève à 38. Il y a eu 22 morts en décembre 2014. Déjà, la Sûreté du Québec a confirmé sept décès pour la seule période des Fêtes en 2015.

L'an passé, les mois de mai (+ 52,4), de juillet (+ 31,7 %) et de septembre (+ 48,3) ont particulièrement été mortels en comparaison des mêmes périodes en 2014. En fait, il y a eu une hausse du nombre de victimes durant six des onze mois comptabilisés.

C'est la première fois depuis dix ans que le bilan routier est en hausse au chapitre des décès, mais aussi des blessés graves et légers. En 2006, le Québec affichait un bilan de 720 décès. En 2014, le nombre de victimes a atteint un plancher record de 336.

Comportements à risque

La hausse, qui s'appréciera mieux dans une tendance à long terme, démontre quand même combien il devient de plus en plus difficile de réduire le nombre de décès, notamment en raison des comportements à risque encore trop fréquents comme l'alcool, la vitesse et l'absence de port de la ceinture de sécurité. 

Récemment, les corps policiers du Québec ont effectué des opérations pour favoriser le port de la ceinture de sécurité. La SAAQ estime que 30 % des passagers et des conducteurs décédés n'étaient pas attachés. 

Le bilan routier partiel de 2015 a aussi été trop souvent assombri par des décès causés par l'alcool. La grande région de Québec n'a pas été épargnée avec des drames qui ont fait la manchette.

Le 30 août, dans Limoilou, un couple de Colombiens, Ingrid-Carolina Zamorano-Pabon, 30 ans, qui était enceinte de huit mois, et Julian-Esteban Muneton-Vasquez, 29 ans, est mort au moment où il a croisé la route de Jade Morillon-Morissette, 27 ans, accusée dans cette affaire.

Le 22 août, Pedro-Antonio Ovalle Leon, un Guatémaltèque de 31 ans, en état d'ébriété au volant d'une camionnette, fauchait la vie de Louis-David Fournier et de Dereck Bolduc-Coulombe, 19 ans, sur la route 171, à Scott. Il blessait aussi deux autres jeunes passagers.

La SAAQ devrait dévoiler son bilan annuel 2015 complet au cours des prochaines semaines.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer