Johanne Johnson reconnue coupable du meurtre non-prémédité de son mari

Johanne Johnson a été reconnue coupable.... (Photo collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

Johanne Johnson a été reconnue coupable.

Photo collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Geneviève Gélinas, Gilles Gagné

Collaborations spéciales

Le Soleil

(Percé) Un jury de cinq hommes et de sept femmes a reconnu Johanne Johnson coupable, samedi, du meurtre non prémédité de son mari, James Dubé, un crime survenu le 30 avril 1998 à Grande-Rivière, en Gaspésie. Le jury délibérait depuis mercredi au palais de justice de Percé.

Suspectée dès avril 1998 par la Sûreté du Québec, Johanne Johnson, 54 ans, n'avait été accusée qu'en juin 2013 à la suite d'une preuve par infiltration de type Mr. Big, menée depuis décembre 2012. Ce type d'enquête a pour but de mener les suspects à admettre le crime. Mme Johnson répondait initialement à une accusation de meurtre avec préméditation.

Peu après le verdict, l'avocat de la défense, Rodrigue Beauchesne, a indiqué au Soleil qu'il en appellera de la décision. Il n'était «pas tellement» étonné du verdict.

«À partir du moment où Mr. Big est accepté, ça mène à des condamnations», a-t-il indiqué, d'entrée de jeu. Me Beauchesne a rappelé que la preuve de type Mr. Big, «développée dans l'Ouest canadien» est «interdite dans la plupart des pays», et que sa cliente a avoué le crime après avoir été recrutée «dans une organisation criminelle fictive» et alors qu'elle avait été invitée par le grand patron (Mr. Big) à se libérer d'actions qui l'oppressaient.

«Ils avouent par peur, parce que le seul moyen de se sauver la vie, c'est d'avouer un crime», tranche Me Beauchesne, dévoilant le point sur lequel il entend mettre l'accent lors du dépôt de sa demande d'appel.

Entre 1998 et 2013, la Sûreté du Québec n'avait jamais réussi à recueillir suffisamment de preuves contre Johanne Johnson pour soumettre un dossier au substitut du procureur général. Le procès a permis d'établir qu'elle avait été battue par son conjoint.

Tué pendant une sieste

Pêcheur de homard, James Dubé a été abattu d'une balle de carabine de calibre 22 alors qu'il faisait une sieste sur le divan du salon, dans l'après-midi. Le projectile l'a atteint à la tête et il a été tiré à faible distance.

Le jury a fait une recommandation de sentence à la juge Michèle Lacroix, suggérant au tribunal de lui imposer une peine de pénitencier de 10 ans, la peine minimale en cas de meurtre non prémédité. Cette recommandation a été entérinée par la défense. Le substitut du procureur général, Gérald Maltais, a suggéré une peine de 11 à 12 ans.

Lors du procès, les aveux de Johanne Johnson à Mr. Big ont été présentés au jury sur bande vidéo, comme c'est généralement le cas dans ce genre d'enquête.

Rodrigue Beauchesne entend déposer son appel dans deux semaines tout au plus. À la même occasion, il demandera la libération de Mme Johnson.

Me Beauchesne n'a pas été surpris par le verdict. Dans la mesure où des aveux filmés sont présentés au jury, «je n'ai pas en mémoire une seule fois où le jury a acquitté l'accusé».

Il s'agissait de l'un des premiers procès au Canada, sinon le premier, depuis une décision de la Cour suprême laissant à la poursuite le fardeau de prouver que l'enquête par infiltration respectait les droits de l'accusée.

Le procès avait débuté le 18 janvier, mais les deux premiers mois ont été consacrés à la présentation de la preuve par infiltration et à la présentation de l'argumentaire de la poursuite et de la défense en ce qui a trait à l'acceptation ou au refus de cette preuve.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer