Accusé d'agression sexuelle sur une octogénaire

Une dame de 84 ans souffrant de la maladie d'Alzheimer aurait été agressée... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une dame de 84 ans souffrant de la maladie d'Alzheimer aurait été agressée sexuellement le jour de Noël dans son appartement de la résidence Jardins Le Flandre de Limoilou. Un ancien infirmier de la résidence, Marcel Boudreau, 71 ans, a été accusé vendredi d'agression sexuelle causant des lésions corporelles.

Le FM93 révélait cette sordide histoire vendredi matin, après avoir été joint par le fils de la dame.

Le fils a raconté avoir été averti par les gens de la résidence le soir du 25 décembre que sa mère se trouvait à l'hôpital après avoir subi une agression sexuelle.

Marcel Boudreau, qui a travaillé comme infirmier à la résidence Jardins Le Flandre de 2012 à 2015, participait à une fête de Noël avec les résidents et leurs proches.

Il aurait quitté la célébration pour se rendre sur un étage où il serait entré dans l'appartement de la victime.

La dame aurait réussi à échapper à son agresseur pour se réfugier chez un voisin. Dans sa fuite, elle est tombée et s'est fracturé la hanche. Elle avait aussi plusieurs ecchymoses aux coudes et aux genoux.

Le fils a expliqué qu'à l'hôpital, sa mère ne semblait plus se souvenir de l'agression. Elle aurait toutefois revécu des flash-back par la suite. «On a beaucoup de rage, beaucoup de colère et d'incompréhension», a-t-il confié à la station de radio.

Le procureur de la Couronne Me Sébastien Bergeron-Guyard s'est opposé à la remise en liberté provisoire de Marcel Boudreau en se basant sur le motif stipulant qu'il faut assurer la protection et la sécurité du public. En raison des circonstances de l'agression alléguée, le procureur s'oppose aussi en invoquant qu'il faut préserver la confiance du public en l'administration de la justice.

La résidence Jardins Le Flandre de Limoilou... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

La résidence Jardins Le Flandre de Limoilou

Le Soleil, Erick Labbé

Marcel Boudreau, petit homme au crâne dégarni, a indiqué au juge Steve Magnan qu'il n'avait pas l'intention de retenir les services d'un avocat. Le juge de la Cour du Québec lui a conseillé trois fois plutôt qu'une de communiquer avec un professionnel du droit avant l'enquête sous remise en liberté, fixée à mardi.

À la demande de la poursuite, le juge a rendu une ordonnance interdisant à Marcel Boudreau de communiquer avec les employés ou les résidents des Jardins Le Flandre ainsi qu'avec la plaignante.

Résidence certifiée

La résidence privée Jardins Le Flandre compte 144 chambres et appartements. Elle fait partie des résidences certifiées par le gouvernement et est membre du Regroupement québécois des résidences pour aînés. Frédéric Soucy, vice-président de la société de gestion COGIR, responsable des Jardins Le Flandre, assure que les antécédents judiciaires de Marcel Boudreau avaient été vérifiés à son embauche. «Il n'avait aucune tache à son dossier et il n'a eu aucun manquement disciplinaire», indique M. Soucy.

La plaignante habite une section pour aînés autonomes. Les visiteurs peuvent y circuler librement, sauf si les employés ont été informés d'un risque. «On dit toujours à nos employés d'être aux aguets, mais, dans ce cas, rien ne nous indiquait qu'il pouvait y avoir un problème, dit M. Soucy. On recommande toujours à nos familles de nous parler dès qu'elles ne sont pas à l'aise avec une situation.» 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer