Cyrille Delâge meurt à 80 ans

Au cours de sa longue carrière, Cyrille Delâge... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Au cours de sa longue carrière, Cyrille Delâge a mené plus de 3500 enquêtes, plusieurs d'envergure, dont la plus récente sur la tragédie de L'Isle-Verte.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Québec perd un illustre coroner et commissaire aux incendies avec le décès de Cyrille Delâge. Avec lui s'éteint un demi-siècle d'enquêtes qui ont marqué l'histoire des incendies.

La triste nouvelle a été confirmée dimanche après-midi par la Ville de Québec. «Pendant près de 50 ans, Me Cyrille Delâge a mis son expérience remarquable au profit de la Ville de Québec et des citoyens, a souligné le maire, Régis Labeaume, par voie de communiqué. Sa carrière est impressionnante et son décès constitue une grande perte pour Québec.»

Sur son compte Twitter, le Service des incendies a également exprimé sa tristesse. «Monsieur Delâge a marqué le monde incendie au Québec», peut-on lire. Il était aussi réputé pour sa rigueur et son langage franc et coloré.

La nouvelle de son décès est très surprenante. Malgré ses 80 ans, l'homme travaillait toujours comme notaire à son bureau de la rue du Pont. Il se rendait au boulot tous les matins dès 7h. De plus, il avait accordé une longue et rare entrevue au Soleil il y a moins d'un mois dans laquelle il se disait prêt à poursuivre ses activités.

Pour l'heure, on ne connaît pas la cause de son décès, ni à quel moment il s'est produit. Il semblait en bonne forme, hormis un problème à un pied qui l'obligeait à marcher avec une canne.

Au cours de sa très longue carrière, Cyrille Delâge a mené plus de 3500 enquêtes, plusieurs d'envergure, dont la plus récente sur la tragédie de L'Isle-Verte. Auparavant, il s'est retrouvé à la tête d'autres enquêtes en lien avec des tragédies fortement médiatisées et dont on parle encore aujourd'hui : Notre-Dame-du-Lac en 1969, le saccage de la Baie-James en 1974 et Chapais en 1980.

Le coroner Cyrille Delâge en janvier 1980, alors... (Archives Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Le coroner Cyrille Delâge en janvier 1980, alors qu'il enquêtait sur l'incendie d'une salle communautaire à Chapais en plein réveillon, qui avait fait 48 victimes.

Archives Le Soleil

Père spirituel

André Savard est un ancien enquêteur au Service des incendies. Il a travaillé 32 ans avec Me Delâge. Il est parmi ceux qui connaissaient le mieux l'homme. «C'était mon père spirituel. Il est venu me chercher en 1971. J'étais un passionné comme lui.»

La passion. C'était la force du commissaire, soutient M. Savard. «Ça a alimenté sa perspicacité. Il était ouvert d'esprit.» 

Sans conteste, c'est la fin d'une époque. «Les pouvoirs accordés aux commissaires sont moindres qu'ils ne l'étaient il y a 30 ans. On avait un pouvoir d'arrestation et de détention. Ce n'est pas ce que c'est aujourd'hui. Québec était une ville d'incendiaires. On effectuait de 40 à 50 arrestations par année», se remémore M. Savard.

Ce dernier considère le commissaire Delâge comme un homme influent qui savait défendre l'importance de son rôle. «C'est sa force de caractère qui fait que son poste est toujours là. Avec la nouvelle Loi sur les incendies, on peut présumer qu'il n'y aura pas de successeur», évoque-t-il.

Jusqu'à la toute fin de sa vie, Me Delâge avait le «feu sacré». «Je l'ai rencontré en janvier et il me parlait de ses préoccupations à propos du regroupement des services incendies des municipalités de la couronne nord de la Ville de Québec. Il voyait ça d'un bon oeil, mais il semble que ça ne se fera pas», raconte M. Savard.

Né sur la rue d'Artigny, où s'élève aujourd'hui l'édifice Marie-Guyart (complexe G), Cyrille Delâge a grandi dans ce qu'il appelait le «p'tit Brooklyn». Il est devenu commissaire aux incendies en 1967. Ça aurait donc fait 50 ans l'an prochain qu'il occupe ce poste.

Malgré son départ, le Service des incendies portera encore longtemps son empreinte puisqu'il a participé à la sélection du directeur actuel, Christian Paradis.

Partager

À lire aussi

  • <em>Cyrille Delâge, le coloré coroner</em>

    Société

    Cyrille Delâge, le coloré coroner

    BILLET / À venir jusqu'à ce mardi matin de février, Cyrille Delâge avait toujours refusé les entrevues à la presse. Dans les archives, j'avais... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer