Un gros trafiquant indépendant de Québec coupable de gangstérisme

Serge Bouchard... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Serge Bouchard

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'un des plus gros trafiquants indépendants de la région de Québec, Serge Bouchard, a plaidé coupable lundi à une accusation de gangstérisme. Une peine de cinq ans et demi de détention lui pend maintenant au bout du nez.

Après deux ans de cavale, Bouchard, 48 ans, a été arrêté au printemps 2014 par les policiers de l'escouade antimotards de Québec dans le cadre de l'opération Vautour, une frappe qui visait 25 présumés trafiquants, notamment le membre des Hells Angels Richard «Bob» Hudon. Les agents ont intercepté le trafiquant Bouchard dans la région de Montréal. 

Celui-ci a reconnu sa culpabilité lundi à l'accusation d'avoir commis des crimes au profit ou en association avec un gang criminel, entre le 1er janvier 2010 et le 11 novembre 2011, à Québec, mais aussi ailleurs dans la province.

Selon le résumé de la preuve fait par le procureur de la Couronne Me Nicolas Poulin, Serge Bouchard s'est fait coincer, comme la plupart des autres accusés, par un agent civil d'infiltration qui enregistrait à leur insu toutes leurs conversations.

Une «cote» aux Hells Angels

Sous prétexte de négocier la vente de kilos de cocaïne au nom du Hells Richard Hudon, l'agent civil d'infiltration a amené Bouchard à ouvrir son jeu. Le trafiquant indépendant a expliqué qu'il achetait la cocaïne au kilo, jamais en petite quantité, et qu'il devait payer une «cote» aux Hells Angels. En septembre 2010, il achetait son kilo de poudre blanche à 37 000 $. 

La Couronne et la défense se sont entendues pour suggérer une peine de cinq ans et demi de détention. Si le juge François Huot accepte d'entériner cette peine, lors des représentations qui auront lieu à la fin août, Bouchard aura à ce moment deux ans moins un jour à purger dans un établissement provincial.

Serge Bouchard a aussi convenu de débourser une amende de 20 000$, l'équivalent selon le Code criminel d'un an de prison.

Par ailleurs, Richard «Bob» Hudon a aussi plaidé coupable en décembre au trafic d'un demi-kilo de cocaïne. Les procédures s'étirent depuis ce temps à l'étape des observations sur la peine.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer