Aucun rat depuis un mois à l'École secondaire Vanier

L'école secondaire Vanier a récemment été au prise... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'école secondaire Vanier a récemment été au prise avec un problème de rats.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La commission scolaire de la Capitale pense avoir mis le doigt sur le bobo et réglé le problème d'infiltration de rats à l'École secondaire Vanier.

«Nous sommes confiants des interventions qui ont été effectuées. Nous n'avons plus de capture depuis un mois. Des travaux de colmatage ont quand même été effectués pendant la relâche et des clapets anti-vermine ont aussi été installés. Nous maintenons notre vigilance dans ce dossier», a indiqué Marie-Élaine Dion, porte-parole de la commission scolaire de la Capitale, dans un échange de courriels. 

Pour la commission scolaire, il est difficile de confirmer la source exacte du problème, qui perdurait depuis la rentrée scolaire. Des travaux de plomberie ont été réalisés l'été dernier dans cet établissement situé sur le boulevard Wilfrid-Hamel, mais la cause pourrait aussi se trouver ailleurs.

Les recherches ont toutefois convergé vers un secteur, entrée potentielle des rats dans l'édifice. Mme Dion n'a pas été en mesure d'indiquer au Soleil quel montant d'argent avait été dépensé pour effectuer ces récents travaux de colmatage et de pose de clapets. 

Le Soleil a révélé au début de février la présence de ces indésirables qui semblaient indélogeables malgré une traque de cinq mois. La commission scolaire était au courant du problème que vivait l'école, mais ni les parents ni les élèves ou le conseil d'établissement n'avait été formellement informé. 

Des enseignants inquiets s'étaient plaints ces derniers mois à Denis Simard, président du Syndicat de l'enseignement de la région de Québec. L'un avait trouvé un rat dans une poubelle, tandis que d'autres les entendaient se promener dans les murs. Des dégâts ont aussi été observés à la cafétéria et dans les classes. 

Le Directeur de la santé publique de la Capitale-Nationale avait été interpellé dans ce dossier, mais il avait conclu que la santé des élèves et du personnel n'était pas en danger.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer