Incendie «curieux et surprenant», s'interroge Gaëtan Hamel

Le centre de jardinage a été ravagé par... (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

Agrandir

Le centre de jardinage a été ravagé par le feu.

Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le fondateur du Centre Jardin Hamel, Gaëtan Hamel, s'explique mal l'incendie qui a ravagé lundi cette institution horticole de Québec bien connue.

«C'est curieux et surprenant. Ce sont des serres vides avec des planchers en béton et des tables remplies de caissettes [de fleurs]. C'est un peu spécial, surtout que c'est le troisième incendie du genre en trois mois dans la région», mentionne-t-il, en faisant référence aux sinistres survenus le mois dernier aux Serres Fortier, à Saint-Nicolas, et aux Serres Claude Lizotte de Lévis.

«C'est une mauvaise nouvelle, c'est triste, surtout pour les employés», explique M. Hamel, 72 ans, joint par Le Soleil dans la région de Sarasota, en Floride, où il passe une partie de l'hiver avec sa conjointe. «C'est un travail très spécialisé. Ce n'est pas comme un employé de garage qui peut se replacer plus facilement. J'espère que tout le monde va réussir à se trouver quelque chose.» Dans ses bonnes années, l'entreprise comptait quelque 250 employés dans cinq magasins, la moitié moins en saison morte.

Lorsqu'il a appris la nouvelle à la radio, à 5h, lundi matin, l'ex-homme d'affaires s'est empressé de suivre l'évolution du sinistre sur différents sites Web. Les souvenirs ont été nombreux à remonter à la surface. En 1969, il avait lancé son commerce avec 600 $ en poche. C'est son père qui avait construit le premier magasin, de seulement 16 pieds par 24, sur un terrain loué.

Sa carrière de pépiniériste et d'horticulteur n'a pas toujours été un jardin de roses. «J'en ai travaillé des heures et des heures. On commençait à 6, 7h le matin jusqu'à 22h, lorsque venait le temps de faire la caisse. Pour moi, une semaine de 40 heures en était une de congé.»

À l'époque, le jardinage n'était pas le passe-temps passionné que l'on connaît aujourd'hui. Au début, une vingtaine de variétés de vivaces pouvait satisfaire la clientèle. Aujourd'hui, ce nombre varie entre 700 et 800. La concurrence des grandes surfaces est venue également changer la donne. «Ils font de la pub en offrant plus de 100 variétés de vivaces. Mais le client ne trouvera jamais là d'aussi bons employés capables de leur donner des conseils.»

Gaëtan Hamel a été l'un des premiers entrepreneurs horticoles à ouvrir son commerce saisonnier à longueur d'année. Pour la période des Fêtes, il a montré la voie avec la vente de sapins, de boules et d'autres décorations de Noël. Son épouse Mariette et lui avaient déniché l'idée dans la région de New York.

Papillons en fête

C'est aussi lui qui a eu l'initiative, il y a 10 ans, d'installer une volière pour accueillir des milliers de papillons. Une activité qui était très courue et très appréciée, autant par les petits que par leurs parents, encore jusqu'en fin de semaine dernière. «J'avais eu l'idée en allant voir des amis au Jardin botanique de Montréal. Je faisais venir mes cocons d'Europe, d'Afrique, d'Amérique centrale. Ça marchait très fort. On a déjà accueilli 45 000 personnes sur trois fins de semaine.»

La dernière fois qu'il a parlé aux nouveaux propriétaires, les frères Jean-Paul et Étienne Daoust, qui avaient repris le flambeau en 2012, tout allait rondement. «Ça semblait très bien aller. Ils se disaient satisfaits des ventes de Noël. Ils avaient une clientèle assidue.» 

De retour à L'Ancienne-Lorette le 20 mars, Gaëtan Hamel compte bien se rendre voir ce qui reste de son ancien commerce, qu'il fréquentait encore régulièrement. En attendant de voir un nouveau centre horticole refleurir des cendres de ce lieu qui lui tient tant à coeur...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer