Lac-Saint-Charles: importante opération pour retrouver une femme disparue

Le Service de police de la Ville de... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

Le Service de police de la Ville de Québec a établi un poste de commandement à l'angle de la rue Lepire et du boulevard de la Colline. L'hélicoptère de la Sûreté du Québec est également venue prêter main forte aux équipes de recherche.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Malgré une imposante opération de recherches déployée samedi dans les secteurs de Saint-Émile et de Lac-Saint-Charles, Angélique Deschênes, 43 ans, n'a pas encore été retrouvée.

Angélique Deschênes a été vue pour la dernière... (Fournie par le Service de police de la Ville de Québec) - image 1.0

Agrandir

Angélique Deschênes a été vue pour la dernière fois dans les secteurs de Saint-Émile et de Lac-Saint-Charles, vers 17h20, vendredi.

Fournie par le Service de police de la Ville de Québec

Disparue depuis vendredi à 17h20, Angélique Deschênes a été vue pour la dernière fois à l'angle du boulevard de la Colline et de la rue Lepire, selon les informations détenues par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

«Mme Deschênes a quitté [sa résidence du quartier] sans argent ni cartes bancaires, et nous avons des raisons de craindre pour sa sécurité si elle ne reçoit pas les soins appropriés à son état. Elle a quitté à pied et se déplace en boitant du pied droit», avait indiqué le SPVQ dès vendredi soir.

Un poste de commandement a été dépêché samedi matin près de l'endroit où elle a été aperçue la veille. Un hélicoptère de la Sûreté du Québec est venu prêter main-forte aux agents du SPVQ samedi après-midi. Après quelques heures de vol, les occupants de l'appareil n'ont rien décelé dans un vaste périmètre, même avec un outil de détection thermique.

Des agents du SPVQ et des proches de la disparue ont réalisé des battues vendredi et samedi, en vain. Le maître-chien a poursuivi le travail en soirée et durant la nuit de vendredi à samedi. Des policiers en motoneiges ont aussi sillonné les boisées tout autour de ces quartiers de la couronne nord de Québec.

En milieu de journée samedi, le SPVQ a lancé un appel à l'aide aux résidents du secteur fouillé. «Nous demandons aux résidents du secteur [boulevard de la Colline, rue Lepire] de faire le tour de leur terrain. Mme Deschênes n'était pas en mesure de demander de l'aide si elle était victime d'un malaise ou d'une chute puisqu'elle a quitté sans cellulaire», a expliqué Christine Lebrasseur, porte-parole du SPVQ, invitant toute personne ayant des indices à composer le 9-1-1.

Le poste de commandement et la majorité des effectifs policiers ont quitté les lieux en début de soirée samedi. Seul le maître-chien devait poursuivre les efforts une fois la noirceur tombée.

Selon Mme Lebrasseur, il n'est cependant pas question d'abandonner les recherches. «Le poste de commandement a quitté les lieux mais les recherches et l'enquête se poursuivent jusqu'à ce qu'on puisse retrouver Mme Deschênes.»

On ignore si les recherches reprendront avec autant d'ampleur dimanche.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer