La police de Québec cherche une autre oeuvre d'art volée

L'oeuvre La ville et les hommes, une sculpture... (Photo fournie par la police de québec)

Agrandir

L'oeuvre La ville et les hommes, une sculpture en bronze évaluée à 1300 $, a été volée à la galerie Gisèle Boulianne, rue du Sault-au-Matelot.

Photo fournie par la police de québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Après la cloche du Club Rotary de Québec, volée en novembre et retrouvée la semaine dernière, la police de Québec est de nouveau à la recherche d'une oeuvre d'art en bronze dérobée à la fin de l'automne.

La ville et les hommes, une sculpture en bronze sur granit de l'artiste Céline G. Lapointe, a été volée à la galerie Gisèle Boulianne, rue du Sault-au-Matelot, le 26 novembre. L'oeuvre ne fait que huit pouces de haut et sa base fait quatre pouces sur trois pouces et demi, mais elle vaut 1300 $.

Un homme dans la cinquantaine, de race blanche, aux cheveux blancs longs et portant un imperméable large gris clair et un jean, aurait profité du fait que l'employée était occupée avec des visiteurs pour s'enfuir avec l'oeuvre.

«Ça fait un an que ma galerie est ouverte, et c'est la première fois qu'il y a un vol comme ça chez nous. Cependant, j'ai plusieurs amis sculpteurs qui se sont fait voler. Je crois que ces voleurs tentent ensuite de revendre les pièces pour faire quelques sous. Ce n'est pas pour le métal. En effet, l'oeuvre de Mme Lapointe n'est pas énorme et j'ai aussi un ami qui est sculpteur sur bois qui s'est fait voler une pièce lui aussi», a expliqué Gisèle Boulianne au Soleil.

Dixième vol

En 40 ans de carrière, c'est la 10e oeuvre que Céline G. Lapointe se fait voler, et aucune n'a été retrouvée. « Les autres fois, j'avais au moins une assurance qui me remboursait une partie de la valeur de la pièce, mais ce n'est pas le cas cette fois-ci», indique-t-elle.

La pièce en question était unique et avait été faite pour une exposition tenue l'été dernier sur l'homme et la ville. Mme Lapointe pense aussi que le voleur souhaitait faire rapidement quelques dollars en revendant l'oeuvre. «À cette grosseur, ce n'était certainement pas pour la faire fondre. Ce n'est quand même pas de l'or! La journée du vol, quelqu'un du secteur m'a dit qu'un homme avait essayé de revendre une oeuvre d'art qu'il tenait cachée...»

La police de Québec demande donc à toute personne qui pourrait détenir une information concernant ce vol de composer le 418 641-2447 ou le 1 888 641-2447. Le dossier de référence est le QUE151202-062 et tous les renseignements seront traités de façon confidentielle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer