Le proprio des Barber Shop condamné pour trafic de drogue

Christian-René Perez-Quevedo a écopé jeudi d'une peine de cinq... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Christian-René Perez-Quevedo a écopé jeudi d'une peine de cinq ans de prison pour trafic de drogue.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Christian-René Perez-Quevedo ne faisait pas que couper des cheveux et tailler des barbes à son salon Starfresh Barber Shop. Il prenait aussi des commandes de drogue, promettant à ses clients une cocaïne pure à 97 %.

Perez-Quevedo, jeune entrepreneur de 27 ans, a écopé hier d'une peine de cinq ans de prison pour du trafic. Ses complices Brayan Sierra, 20 ans, Edwin Pena, 24 ans, et Michel Belley, 37 ans, ont été condamnés à des peines variant entre 4 ans et 18 mois. Dans tous les cas, ils ont obtenu que soit déduite la détention provisoire équivalant à 21 mois.

Les policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui ont mené le projet Citerne n'ont pas saisi de drogue dans les deux salons de barbiers très fréquentés de la rue Dorchester et de l'avenue Myrand.

Grâce au travail d'un agent d'infiltration, les policiers ont compris que durant sept mois, les clients passaient leur commande au salon de barbier et se faisaient ensuite livrer la drogue. Le quatuor a notamment livré deux kilogrammes de cocaïne d'une valeur de 120 000 $.

Les accusés ont été arrêtés lors d'une livraison dans le stationnement d'un restaurant de Québec, en décembre 2014.

Au total, les policiers ont saisi 35 000 comprimés de métamphétamine, 1 kilogramme de cocaïne, 10 livres de marijuana.

Christian-René Perez-Quevedo a expliqué, en parlant sans le savoir à un agent d'infiltration, qu'il était connecté directement sur les fournisseurs au Pérou et en Colombie et qu'il était capable de fournir une cocaïne pure à 97 %.

La Couronne a mis en preuve le fait que le leader du quatuor, Perez-Quevedo, avait été vu avec Marco Roberge, membre en règle des Hells Angels, et Kaven Langlois, membre des Red Devils. Le juge Christian Boulet a estimé qu'il n'était pas convaincu hors de tout doute raisonnable des liens avec le monde des motards criminels.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer