Inuits: conditions de détention inhumaines, dénonce le Protecteur du citoyen

Les conditions de détention réservées aux Inuits sont carrément inhumaines,... (Tom Hanson, Archives PC)

Agrandir

Tom Hanson, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Québec

Les conditions de détention réservées aux Inuits sont carrément inhumaines, conclut la protectrice du citoyen dans un rapport dévastateur pour le système carcéral québécois.

La protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

La protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Les règles élémentaires de propreté et d'hygiène sont systématiquement bafouées: installations sanitaires inutilisables, odeurs nauséabondes, literie souillée, malpropreté des cellules, problème de surpopulation et de promiscuité forcée, les Inuits qui se retrouvent en prison sont détenus dans des locaux insalubres.

La situation est grave, au point où la protectrice, Raymonde Saint-Germain, estime que dans bien des cas le Québec oblige ses détenus d'origine inuite à purger leur peine dans des conditions d'incarcération qui ne respectent pas les règles internationales, et encore moins les chartes des droits, les lois et règlements.

Traités en prison comme des citoyens de deuxième ordre, les Inuits ont pourtant les mêmes droits que les autres citoyens du Québec, rappelle Mme Saint-Germain, en exhortant le gouvernement à intervenir de toute urgence.

Ombudsman correctionnel du Québec

À titre d'ombudsman correctionnel du Québec, le Protecteur du citoyen a mené une enquête spéciale sur les conditions de détention, l'administration de la justice et la prévention de la criminalité au Nunavik, territoire québécois situé au nord du 55e parallèle. Son rapport d'une centaine de pages, qui contient une trentaine de recommandations, a été déposé à l'Assemblée nationale jeudi.

Pour mener à bien son enquête, l'équipe de Mme Saint-Germain s'est rendue en 2015 dans trois villages inuits du Nunavik qui sont sous la gouverne de l'administration régionale Kativik, Puvirnituq, Akulivik et Kuujjuaq.

Son enquête lui a permis de constater des atteintes graves aux droits des détenus, particulièrement à Puvirnituq.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer