15 mois de prison et fini Facebook après avoir leurré trois ados

Le programme a ciblé principalement, selon les premières... (Archives La Presse, David Boily)

Agrandir

Le programme a ciblé principalement, selon les premières données recueillies par l'entreprise, la Russie, l'Iran, le Rwanda ainsi que, sans doute l'Italie, Symantec ajoutant de son côté que la Chine, la Belgique et la Suède ont également été touchées.

Archives La Presse, David Boily

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un électricien de 32 ans, Pierre-Luc Lalancette, a été condamné mardi à 15 mois de prison pour avoir tenté de séduire trois adolescentes rencontrées sur le Web. Lalancette a plaidé coupable le 12 août dernier aux accusations de leurre informatique envers trois adolescentes âgées de 12 à 15 ans.

Les conversations virtuelles ont duré quelques mois, en 2011 et à nouveau en 2014. Dans deux cas, l'homme a exhibé ses organes génitaux à l'aide d'une application de partage de photo. Il demandait aux filles de lui envoyer des photos d'elles nues et il s'est masturbé devant elles. Compte tenu du fait que Pierre-Luc Lalancette est détenu depuis mai dernier, il ne restera à l'accusé que 40 jours à purger. Durant les cinq prochaines années, il lui sera formellement interdit d'accéder à tout réseau social et d'avoir une page personnelle de type Facebook, a précisé la juge Marie-Claude Gilbert. Il ne pourra pas non plus occuper un emploi le mettant en contact avec des mineurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer